Le système de santé en Norvège

Le système de santé - Une blonde en Norvège
Les services de santé publics sont financés par l’impôt et conçus pour être accessibles à toutes les personnes résidant en Norvège, quel que soit leur statut social.


Les municipalités ont la responsabilité de fournir des soins de santé et des services sociaux abordables et de haute qualité à tous ceux qui en ont besoin, peu importe leur âge ou leur diagnostic. L’État a la responsabilité d’assurer l’égalité des conditions d’accès aux soins et services sociaux par le biais de lois et de financements appropriés. En outre, l’État assume la supervision et le contrôle du système de santé.

La CFE

 Caisse des Français de l’Étranger, cette assurance n’est pas très utile en Norvège puisque le service de santé ici couvre de façon très correcte.


Concernant la carte européenne d’assurance maladie, retrouvez toutes les infos dans l’article sur les assurances voyage.

Comment fonctionne le système de santé?

 

 

Dans la pratique, les soins de santé couvrent :

 

  • les soins primaires, hospitaliers et ambulatoires planifiés et urgents
  • les soins de réadaptation
  • les médicaments délivrés sur ordonnance
  • les soins dentaires pour les enfants de moins de 18 ans
  • les services de prévention en santé mentale pour les enfants et aux adolescents dans le cadre du système scolaire
  • les soins psychologiques pour les enfants de moins de 18 ans
  • les soins primaires en santé mentale dispensés par les généralistes et les psychologues municipaux
  • les soins de longue durée, y compris les soins palliatifs de fin de vie
  • Pour les femme de moins de 37 ans, 3 fécondations in vitro sont prises en charge gratuitement
    (quelques frais à payer qui rentrent en compte dans le calcul de la frikort)
 
 

 

L’Administration norvégienne de l’économie de la santé (Helfo) est une institution de sécurité sociale subordonnée directement liée à la Direction norvégienne de la santé.

 

Helfo est responsable des paiements directs à divers prestataires de services de santé, du remboursement individuel de certains médicaments, des services dentaires et des services de santé à l’étranger. Helfo peut aider dans les démarches liées à la santé, notamment pour trouver ou changer de médecin généraliste.
Trait orange - Une blonde en Norvège

Numéros de téléphone d’urgence

  • 110 — Pompiers
  • 112 — Police
  • 113 — Ambulance
  • 120 — Situation d’urgence en mer
  • 22 59 13 00 — Centre d’information antipoison
  • 1412 ATS (texte par téléphone pour les sourds et malentendants)

Bénéficier du système de santé en Norvège

 

Pour en bénéficier, vous devrez être enregistré dans le Folkeregister (le registre national) en tant que résident (obtention d’un D-nummer) de votre municipalité locale.
Si vous travaillez en Norvège, l’inscription se fait automatiquement dès que vous commencez à payer des impôts, déduits dès le premier salaire perçu. Une fois inscrit, vous serez officiellement membre du régime national d’assurance norvégien (NIS) et vous devrez verser chaque environ 8 % de votre revenu brut aux soins de santé.
Encore une fois, tout se passe automatiquement et votre contribution passera dans la déduction fiscale. En tant que bénéficiaire du NIS, vous aurez droit à toutes les prestations de services de santé fournies par la NAV, agence publique norvégienne. Ces avantages incluent le traitement par un médecin, un psychologue ou des fonds pour des médicaments et autres procédures.
Pour commencer, vous devez vous connecter à Helse Norge, le centre en ligne dédié à la santé. D’ailleurs, on peut y trouver des informations sur les médecins, les hôpitaux et les droits en tant que patient.

 

Vous pouvez également y trouver un médecin généraliste (fastlege) de votre municipalité et vous inscrire auprès de lui, à condition qu’il y ait de la place sur sa liste de patients. Habituellement, en Norvège les médecins généralistes ont un accord avec la municipalité sur le nombre de patients qu’ils peuvent prendre. Votre médecin généraliste, une fois inscrit chez lui, sera responsable de vos examens, diagnostics, traitements et des vos prescriptions de médicaments.
Il faudra également vous adresser à lui lorsqu’il s’agira de vous référer à un spécialiste (veuillez noter que, sauf urgence, il faudra peut-être des mois avant de pouvoir consulter un spécialiste). Si vous n’êtes pas satisfait de votre médecin généraliste, vous pouvez en choisir un nouveau deux fois par an. Pour toute consultation, il vous suffira d’appeler et de prendre rendez-vous dans la clinique locale où travaille votre médecin. La plupart de médecins norvégiens parlent anglais, mais pas tous. Si vous ne parlez pas norvégien, vous pouvez appeler à l’avance et demander à un interprète de vous accompagner (cela fait partie de vos droits).
En Norvège il n’y a pas de mutuelles mais des “assurances privées” (helseforsikring).

 

Vous pouvez obtenir des rendez-vous dans le privé plus vite et certain frais chez des spécialistes sont remboursé mais elles coûtent très cher et sont peu utilisées.
Il peut-être intéressant d’en prendre une via votre employeur si vous avez des problèmes de santé important et réguliers.
 
 

Bon à savoir, la “frikort” :

 

Vous devrez payer une somme modique pour consulter votre médecin (entre 180 et 250 NOK), mais une fois que vous aurez atteint 2 000 NOK de rendez-vous, vous recevrez une carte d’exemption pour le reste de l’année.
Si votre médecin vous prescrit des médicaments, vous devrez payer une petite somme pour les obtenir à la pharmacie, selon que votre ordonnance est considérée comme « bleue » ou « blanche» » :
  • Les ordonnances bleues couvrent les maladies chroniques ou qui durent trois ou quatre mois par an, voire plus. Dans ce cas, vous devrez payer 39 % du coût total des médicaments.
  • Si votre ordonnance est blanche, vous devrez payer la totalité du montant (jusqu’à 1775 NOK par an).
En cas d’urgence ou d’accident, vous pouvez vous rendre aux services d’urgences les plus proches : appelez le 116 117 pour avoir l’adresse la plus proche. Les soins de santé d’urgence sont couverts à 100 % par le NIS.

Tourisme médical

 

Certains frais comme les frais dentaires ou optiques sont réputés très cher en Norvège et quelques uns partent à l’étranger pour se faire soigner.

 

Mais ce n’est pas cher pour tout et pas partout alors, je vous recommande de bien prendre les renseignements avant de penser à partir à l’étranger.

 

Exemple : mon compagnon s’est fait opéré des dents de sagesse et c’était juste avant notre retour en France pour les vacances de Noël.
Il avait 2 dents du même côté à se faire enlever (arracher car elles étaient déjà sorties) du coup il s’est renseigné pour se faire faire ça en France et c’était dans les 350 € en cabinet sous anesthésie locale.
Il s’est renseigné à Tønsberg et cela coûtait 2000 Nok et comptait pour la frikort, donc non seulement c’était moins cher qu’en France mais en plus ça lui donnait tous les droits de consultations gratuites pour le restant de l’année !
Après évidement chaque cas est particulier, peut être que si les dents n’étaient pas sorties et qu’il avait fallu une opération à l’hôpital, ça aurait peut-être coûté le double !
De ce que j’ai pu entendre autour de moi, je crois que les actes qui coûtent le plus cher sont les pauses de couronnes ou autres actes du genre.

 

Exemple 2 : je porte des lunettes et utilise des lentilles de contact.
Je n’ai plus de mutuelle en France donc je paye 100% des frais optiques en France et la dernière fois que j’ai fait refaire une paire de lunette en France cela n’a coûté dans les 400€ avec monture plus verres et traitement.
Je n’ai pas refait faire de lunettes depuis car j’aime beaucoup celles que j’ai et ma vue n’a pas changée.
Mais je crois qu’en Norvège chez Spectavers par exmeple vous pouvez avoir une bonne paire de lunette pour moins de 3000 Nok donc cela revient moins cher.
Je paye dans les 1000 NOK pour mes lentilles par an et je crois que c’était plutôt dans les 200€ en France !

 

 
Je pense que ces idées que tout est cher en Norvège étaient valables il y a quelques temps mais la Norvège est un pays qui change très vite et certaines choses ne sont plus comme ne serai-ce qu’il y a 5 ans !

 

 

Il faut donc faire attention aux clichés et aux remarques trouvées sur les forums qui datent un peu !

Praticiens francophones

 

Rendez-vous sur le site de l’ambassade pour trouver un praticien Français.

Liens utiles

 

Retrouvez les épisodes du podcast dans la playlist « Intégration » :

 
Toutes les infos dont vous avez besoin pour préparer votre arrivée en Norvège et pour bien vivre votre séjour une fois sur place  :

Lire les autres articles 

Regardez les vidéos

Suivez moi sur Facebook

Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Partagez / Share :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Une blonde en Norvège
vues : 2 716
Wishlist 0
Continue Shopping