Articles

Voici tous les articles du site que vous pouvez trier par catégogie

Articles par catégories
La sieste nordique - Une blonde en Norvège

La « sieste nordique » : dormir dehors, à l’abri de la pollution intérieure

La « sieste nordique » : dormir dehors, à l’abri de la pollution intérieure  Tous droits réservés © Illustrations : Raphaëlle Taschet Texte : Anne-Sophie Drouet Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook Instagram

Angelina Jordan

Angelina Jordan Bio Chanteuse norvégienne. Née le 10 janvier 2006.   En 2014, Angelina Jordan est la gagnante de la sixième saison du concours télévisé d’artistes de scène « Norske Talenter« , adaptation en Norvège de « America’sGot Talent », un format d’origine britannique d’émission de télévision, initié d’abord aux États-Unis « America’s Got Talent », puis au Royaume-Uni « Britain’s Got Talent », avant d’être exporté dans de nombreux pays. Dès sa première apparition dans Norske Talenter, elle reçoit une Standing ovation du public après avoir chanté « Gloomy Sunday » qui a été notamment interprétée par Billie Holiday. Lors de la finale en mai, elle chante « Summertime », chanson extraite de l’opéra Porgy and Bess. Ce succès l’amène à participer à d’autres émissions de télévision en Norvège, mais aussi en Suède et aux États-Unis.   https://www.youtube.com/watch?v=443pBSpx5B4 Elle donne aussi des récitals sur scène dans son pays, interprétant notamment « What a Wonderful World » en l’honneur et en la présence des lauréats du prix Nobel de la paix 2014, Kailash Satyarthi et Malala Yousafzai. Des vidéos de ses prestations atteignent (fin septembre 2015) une audience totale de plus de soixante millions de visionnages sur le site YouTube. Son talent et sa voix sont salués par des articles de la presse internationale dont « People«  et « Time ». America’s Got Talent 2020 Le 17 février, elle à participé à la final de « America’s got talent » mais n’a malheureusement pas gagné.   Elle s’est tout de même faite remarquée et je suis certaine qu’elle va faire une jolie carrière dans la musique ! Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Infos pratiques - Une Blonde en Norvège

Infos pratiques sur la Norvège

Infos pratiques pour bien préparer son voyage en Norvège Parlez quelques mots de norvégien lors de votre voyage Découvrez la langue, son histoire, base de grammaire et de syntaxe pour faire des phrases simples qui pourront vous servir à vous orienter lors de votre voyage, demander votre chemin, commander au restaurant ou parler un peu avec les locaux.   Vous préparez un voyage en Norvège ? Vous allez vous installer en Norvège mais pas tout de suite et vous ne voulez pas vous lancer dans un apprentissage trop poussé mais juste dans la découverte de la langue ? Vous êtes passionnés par les langues et êtes curieux de savoir comment fonctionne le norvégien ?   CONTENU J’utilise des supports différents et je varie les styles d’exercices pour rendre les cours diversifiés et motivants En savoir plus Vous avez peut-être déjà lu mon article pour préparer son voyage en Norvège ou pour éventuellement venir en voiture en Norvège ?   Voici quelques informations pratiques supplémentaires pour pouvoir profiter au maximum de votre séjour. Infos pratiques Infos générales sur le pays Superficie : 324220 km² 5,01 millions d’habitants Langue : Norvégien – Le bokmaal et le nynorsk sont les deux langues officielles Formalités et visa Le passeport ou la carte nationale d’identité valides suffisent pour les ressortissants de l’Union européenne (espace schengen).   Les citoyens de certains pays qui n’appartiennent pas à l’UE/EEE, doivent faire une demande de visa touristique. Vous pouvez facilement vérifiez si cette obligation vous concerne sur le site Web udi.no. Les règlementations d’entrée et de séjour au Svalbard sont différentes de celles du reste du territoire norvégien. Le Svalbard ne faisant pas partie de l’espace Schengen, tous les visiteurs étrangers doivent être munis d’un passeport. Aucun visa n’est requis pour entrer au Svalbard en tant que tel, mais vu que le transport vient en général d’autres endroits en Norvège, les étrangers ayant besoin d’un visa pour la Norvège et le Schengen auront besoin d’un visa pour se déplacer dans la zone Schengen. Pour en savoir plus sur le droit d’accès au Svalbard, consultez le site sysselmannen.no La carte européenne d’assurance maladie n’est pas valable sur l’archipel du Svalbard. Il est donc vivement recommandé d’acheter une assurance voyage avant de s’y rendre.   Pour tout renseignement sur les papiers d’identité français, veuillez visiter le site www.service-public.fr. Décalage Horaire et vol Auncun décalage horaire   Vol : Environ 2h30. Oslo est à 1 337 km de Paris. Monnaie La monnaie est la couronne norvégienne (NOK) 1 euro = 9.7 krones (NOK). Les chèques de voyages et les cartes de crédit internationales sont acceptées partout (American Express, Visa, Eurocard, etc.). Les chèques postaux et les eurochèques ne sont plus acceptés. De nombreux distributeurs automatiques existent dans tous le pays. Les banques sont ouvertes en semaine, de 8 h 15 à 15 h, et le jeudi, de 8 h 15 à 17 h. Transport Pour les voyageurs indépendants, la voiture reste le moyen de transport idéal, mais attention, certaines routes sont fermées une partie de l’année ou deviennent difficilement praticables, de décembre à mai, à cause de la neige ou du blizzard.Pour louer une voiture, il suffit de présenter son permis de conduire et d’avoir plus de 21 ans.Pour les séjours un peu plus long, venir avec votre propre véhicule peut-être une solution.Consultez l’article : Venir en Norvège en voiture   Le réseau ferroviaire relie les principales villes du pays et se révèle plutôt rapide et confortable pour les longues distances. Au-delà de Bodo et Fauske, dans le Nord, il n’y a plus de train. Des compagnies de bus assurent le relais jusqu’à Alta et au Cap Nord. Pour Oslo et autre ville : prix d’un ticket de bus ou métro : 37 NOK soit presque 4 Euros. Pour voyager de fjord en fjord, préférez l’Express côtier. Les onze navires de la compagnie desservent 34 ports pour la population locale et les touristes.   L’avion est plus rapide pour couvrir les longues distances, mais aussi plus cher.   Types d’hébergement :Outre les hôtels, vous avez le choix entre les chalets que l’on peut louer à la semaine, les rorbuers, cabanes de pêcheurs sur pilotis situées le long des côtes, les terrains de camping, les gîtes d’étapes ou chez l’habitant. Santé Aucun vaccin n’est exigé. Le remboursement des frais médicaux s’effectue sur présentation du formulaire E111.Les médicaments, y compris les plus courants, ne sont délivrés que sur prescription médicale. C’est pourquoi, il est nécessaire de se munir, avant le départ, d’une trousse de pharmacie de secours ainsi que des médicaments dont on a besoin lors d’un traitement particulier.   Numéros utiles :Ambulances/Urgences : 113.Urgences à Oslo : 22 11 80 80. Climat / Comment s’habiller Grâce aux eaux tempérées du Gulf Stream, la Norvège jouit d’un climat beaucoup plus doux que d’autres parties du monde à la même latitude, comme l’Alaska, le Groenland ou la Sibérie. En hiver, c’est souvent dans l’arrière-pays ou dans le grand nord qu’il fait le plus froid. Le climat en Norvège varie beaucoup d’une région à l’autre et il peut également y avoir de grandes différences de temps au sein de chacune de ces régions. https://www.youtube.com/watch?v=myfCFz5KG8Q Il ne fait pas très froid sur la côte est même tout au nord en raison du Gulf Stream. Les eaux de Norvège ne gèlent jamais par exemple et ça permet notamment aux bateaux de l’Hurtigruten de desservir tous les ports de pêche tout au long de l’année, alors que plus au sud, la mer Baltique, elle, est prise par la glace.Le climat sur la côte ouest est très instable et très pluvieux.   Je vous recommande de jeter un œil sur le site de la météo Norvégienne : YR En fait les endroits où il fait le plus froid sont à l’intérieur des terres et puis à l’extrême nord bien sur.   Renseignez vous après des offices du tourisme avant de partir. La Norvège est un pays « tout en longueur » qui s’étends sur plus de 2500 km donc vous pensez bien que le climat n’est pas du tout le même au sud et au nord. https://www.youtube.com/watch?v=JkDbnY4vB88 Comment s’habiller?   Même si

Under – le premier restaurant sous-marin d’Europe

Under – le premier restaurant sous-marin d’Europe avec une étoile Michelin https://www.youtube.com/watch?v=ktYJz4wAH30 À l’extrémité sud de la côte norvégienne, près du village de Båly dans la commune de Lindesnes, Snøhetta a conçu le tout premier restaurant sous-marin d’Europe : Under, ouvert depuis mars 2019.   Avec sa proximité immédiate avec les forces de la nature, le restaurant, qui servira également de centre de recherche pour la vie marine, est un hommage à la côte norvégienne et sa faune sauvage et à la région de Lindesnes. Le restaurant vient d’obtenir sa première étoile au guide Michelin à peine 1 an après son ouverture.  Je suis sans voix et traversé par beaucoup d’émotions en ce moment! Ce fut une année folle et je remercie tous ceux qui ont fait parti du voyage jusqu’à présent: fournisseurs, pêcheurs, agriculteurs, artisans…C’est fou de penser qu’il y a 1 an nous n’étions pas encore ouverts, mais nous avons travaillé dur en cuisine, testés de nouveaux menus et cette étoile est le résultat de ce travail acharné ! Nicolai Ellitsgaard chef cuisinier, Restaurant Under Snøhetta, c’est aussi le cabinet d’architectes qui a conçu l’Opéra d’Oslo et bien d’autres bâtiments modernes et originaux : https://snohetta.com/projects Concept À demi échoué dans la mer, la forme du bâtiment brise la surface de l’eau pour se poser sur le rivage escarpé. Plus qu’un aquarium, la structure s’intégrera dans son environnement marin, venant se poser directement sur le fond marin à cinq mètres au-dessous de la surface de l’eau. Avec des murs en béton d’un mètre d’épaisseur, la structure est conçue pour résister à la pression et aux chocs causés par les conditions de mer difficiles. Les fenêtres en acrylique massif du restaurant offrent une vue sur le fond marin, car il change au fil des saisons et des conditions météorologiques variables. Under a été conçu avec une attention particulière pour son contexte géographique et ses voisins aquatiques. La forme épurée et profilée du bâtiment dans une coque en béton avec une surface grossière invite les moules à s’accrocher.   Au fil du temps, à mesure que la communauté des mollusques se densifiera, le monolithe submergé deviendra un récif artificiel de moules qui fonctionnera doublement pour rincer la mer et attirer naturellement plus de vie marine dans ses eaux épurées. Gastronomie Avec un restaurant sous l’eau, il est naturel que l’accent soit mis sur les fruits de mer et le poisson. Mais il y aura aussi d’autres produits locaux récoltés dans les bois, sous l’eau et sur la plage. Tous ces mets seront préparés par le chef Nicolai Ellitsgaard et son équipe. https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=-asbsfUrzXI Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Saga Magnus par Laurent Peyronnet - Une blonde en Norvège

La saga de Magnus par Laurent Peyronnet

La Saga de Magnus par Laurent Peyronnet J’ai reçu les 3 jolis livres, gentiment dédicacés par Laurent Peyronnet et je n’ai pas perdu une minute pour me plonger dans les aventures de Magnus ! et j’ai ADORÉ !   Ses écrits se situent au cœur des montagnes et des fjords dans le royaume des vikings et des trolls.     Premier volume : « Magnus, une histoire pour tuer le temps »     On est tout de suite transporté au pays des lapons et on a très vite l’impression de connaître Magnus et on a envie de l’aider dans ses aventures. Le petit personnage du troll est aussi très attachant et ce livre est très agréable à lire à n’importe quel âge. On a très envie de lire dans la foulée le deuxième chapitre pour savoir comment le jeune Magnus va s’en sortir.     Deuxième volume : « Le dernier chaman »   J’avoue que j’ai eu une préférence pour ce 2ème volet, la rencontre de personnages historiques, sa quête d’identité et la curiosité de savoir si Magnus allait pourvoir rentrer chez lui et si oui, dans quelles conditions?J’ai été transportée et l’écriture est très agréable. Ces livres sont aussi bien pour les adultes que pour les enfants, bref, j’ai été séduite. Pour la version illustrée de ce 2ème tome ( et pas pour la version poche), vous pouvez télécharger une application qui vous fera accéder à des vidéos et des sons contribuant ainsi à vous faire voyager encore plus loin.       Troisième volume : « Les peuples invisibles »     Cette 3ème partie nous emmène encore plus loin dans l’imaginaire.J’ai été complétement absorbée et transportée dans l’histoire !Et puis au bout du 3ème volet on commence un peu à avoir cette sensation que l’on connait Magnus et c’est très agréable !La nature, la mythologie; l’aventure, tout y est pour passer un bon moment ! Pour acheter les livres : L’auteur : Laurent Peyronnet Il est aussi guide dans les régions de Bergen, Oslo, du Cap Nord, des Iles Lofoten et biens d’autres coins de Norvège et de scandinavie.     Il m’a accordé une ITW pour le blog, lisez l’article : Laurent Peyronnet : auteur et guide Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Biblo Tøyen : une bibliothèque interdite aux adultes

Biblo Tøyen : une bibliothèque interdite aux adultes   Le message est clair dès l’entrée : Limite pour les adultes (Voksengrense) et les chaussures (Skogrense) !   Car oui, en Norvège on se déchausse lorsque l’on entre chez quelqu’un même si c’est pour 5 minutes. Pas dans les lieux publiques en général mais là l’idée et de rendre l’endroit cosy et « comme à la maison » Un lieu réservé aux 10-15 ans Les adultes ne passent pas la ligne ! C’est leur espace à eux, et on voulait que ce lieu dépasse la simple bibliothèque. Que ce soit un vrai lieu de rencontre  Silje Bjerke Directrice de la bibliothèque A Oslo, dans le quartier de Tøyen, cette bibliothèque est interdite aux adultes ! Elle est réservée aux 10 -15 ans. Jusqu’à présent le musée Munch se trouvait à Tøyen mais il va être déplacé cette année dans le tout nouveau et plus grand musée au monde dédié à un seul artiste : le bâtiment « Lambda  » dans le quartier de Bjørvika prés de l’opéra. Edvard Munch et son « Cri », c’est un peu le trésor national !    En déplaçant le musée dans un autre quartier, Toyen a perdu l’une des grandes institutions norvégiennes. Pour compenser ce sentiment de perte, la municipalité a alloué des ressources supplémentaires  Hilde Olea Simonsen Responsable des ressources au département des infrastructures de la Ville d’Oslo Après l’école qui termine tôt (entre 13h00 et 14h00) par rapport aux standards en France, en début d’après-midi, beaucoup d’enfants du coin ne savent pas où aller. « Un tiers des enfants vivent sous le seuil de pauvreté établi par la ville, ils vivent dans des petits appartements. Ils ne peuvent donc pas recevoir leurs copains ».   En 2016, un vidéo-club abandonné est transformé en bibliothèque, mais pas n’importe laquelle, « une bibliothèque pour les humains, pas pour les livres », Biblø Toyen. L’architecte Aat Vos, explique la maîtresse des lieux, souhaitait en faire « un tiers-lieu pour les enfants, où ce n’est ni l’école, ni chez toi, mais où tu te sens comme à la maison, bienvenu. C’est comme un café de village, mais pour enfants ».  Là, les enfants peuvent cuisiner, monter des spectacles, regarder des films, faire de la programmation, des jeux vidéo, fabriquer des objets avec des outils plus ou moins sophistiqués – dans un coin, derrière un camion se cache une imprimante 3D. Et aussi, bien sûr, lire. « On a le même objectif que les autres bibliothèques, à savoir, transmettre culture et connaissance. Mais pour ça, il faut que les enfants aient envie de venir ».  Au moment de l’aménagement du lieu, les enfants du coin ont été consultés, et ce qui ressortait était l’envie d’un lieu « safe, où ils se sentent à l’aise ». Une psychologue de l’intérieur a travaillé sur le lieu, « on a appris que par exemple, c’est tout bête, mais les enfants aiment s’asseoir dans des petits espaces ». Et effectivement, l’endroit regorge de coins pensés pour susciter confidences et débats – des cabines de téléski, un camion dans lequel la cabine pour conducteur surélevée est l’endroit idéal pour se réfugier. Au fond, un coin avec des hublots est tapissé de velours bleu ; Jules Verne n’aurait pas renié cet espace propice à la rêverie, et aussi à la littérature. « Parfois on voit 6 gamins dans un tout petit box, et l’autre d’à côté vide. Ils aiment s’asseoir proches les uns des autres », s’étonne Silje Bjirke. « En ce moment, on a un projet autour de l’Égypte antique, d’où le squelette de pyramide au milieu : l’espace bouge en permanence ». Un lieu de vie qui marche : 150 enfants viennent chaque jour.  En 2017, Biblø Toyen a reçu le prix de la bibliothèque de l’année. En Norvège, les bibliothèques sont une affaire sérieuse. La ville d’Oslo a également décerné au lieu  le prix de la santé publique. « Nous pensons qu’une part de la réponse à la crise climatique se loge dans les villes, comment on les construit et comment on y vit, étaye Hilde Olea Simonsen de la municipalité d’Oslo. Une ville durable (dont Oslo est l’une des championnes avec son budget climat, ndlr) passe aussi par la qualité de vie de ses habitants ». Et celle des générations futures.  Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Ragnarök : série Netflix sur la mythologie nordique

Ragnarök : série Netflix sur la mythologie nordique Créée par : Adam Price.Avec : David Stakston, Jonas Strand Gravli, Theresa Frostad Eggesbø, Herman Tømmeraas et Emma BonesFormat : 6 épisodes de 50 minutes.Diffusion : A partir du 31 janvier sur Netflix. https://www.youtube.com/watch?v=7H9AaiBLHCo Le pitch Dans la mythologie nordique, « Ragnarök » signifie la fin du monde et la bataille finale entre les Dieux et les Géants. Magne, son frère Laurits et leur mère sont de retour à Edda, petite ville de Norvège qu’ils ont quitté des années auparavant suite à la mort de leur père. Peu de temps après leur arrivée en ville, Magne commence à exhiber d’étranges pouvoirs. Le créateur de Borgen et Au nom du père s’attaque cette fois-ci au fantastique et délivre une version contemporaine des légendes nordiques. À plusieurs reprises, la série fait référence aux écritures historiques comme avec le nom de la ville Edda, qui désigne l’ensemble des vieux poèmes scandinaves. Sans être trop didactique, la série se réapproprie les légendes que nous connaissons, pour la plupart ramenées sur le devant de la scène grâce à Marvel. Ici pas de super-héros en collant, mais un jeune homme en proie à des changements impressionnants et qui va vraisemblablement devoir affronter des créatures mythologiques effrayantes. Chaque épisode s’ouvre avec la définition d’un terme nordique et c’est assez intelligent. Plutôt que d’introduire laborieusement des thématiques qui nous sont pour la plupart inconnues, Ragnärok affirme sa volonté de faire découvrir les légendes. Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Slow TV au Svalbard sur NRK

Slow TV au Svalbard sur NRK Nouveau programme de Slow TV sur NRK autrement dit un programme de télé contemplative ou télévision lente ! « Svalbard minutt for minutt » suivra le voyage de neuf jours et cinq heures du navire d’expédition Hurtigruten MS Spitsbergen lors de son au Spitsbergen, la plus grande île du Svalbard, qui abrite les communautés habitées les plus septentrionales du monde. Construit en 2009 et entièrement rénové en 2016, le MS Spitsbergen a une capacité maximale de 335 passagers. Sa petite taille et sa bonne maniabilité conviennent parfaitement aux voyages polaires. Plusieurs caméras et drones externes ont été utilisés pour capturer le voyage à la lumière du jour de 24 heures l’été dernier.   L’émission de 13 319 minutes sera diffusée sur NRK2 du 31 janvier au 9 février. Suivez le direct : Les îles ont été durement touchées par les effets du changement climatique et la lumière du jour de 24 heures ressentie en août donnera aux téléspectateurs la chance de voir les changements par eux-mêmes. Thomas Hellum Directeur du projet, NRK Pourquoi au Svalbard L’archipel arctique a été choisi pour l’émission pour célébrer le 100e anniversaire du traité de Svalbard. Le recul des glaciers du Svalbard seront au centre de la longue émission télévisée de neuf jours de NRK. Signé à Paris en février 1920, le traité unique a donné à la Norvège la souveraineté sur Svalbard mais a accordé des droits d’accès aux autres signataires. Aujourd’hui, seule la Russie fait un usage substantiel de ces droits avec ses colonies Barentsberg et Pyramiden. Pour beaucoup, un tel aller-retour est impossible, mais tout le monde peut participer à cette expérience depuis son canapé. Nous montrerons les expériences de la nature, du paysage et de la faune. Nous irons également à terre pour voir des vestiges historiques Thomas Hellum Directeur du projet, NRK Le gouvernement norvégien a récemment annoncé une série de réglementations environnementales pour freiner l’augmentation du nombre de touristes. Ils comprennent une interdiction des grands navires de croisière et des navires utilisant du fioul lourd (HFO). Une nouvelle certification pour les guides touristiques est également à l’étude. Les autres programmes de télévision lente Le phénomène norvégien de la télévision lente ou comtemplative a commencé avec la diffusion de sept heures de NRK depuis le célèbre chemin de fer Oslo-Bergen. La diffusion ininterrompue qui combinait des images de caméras extérieures avec des interviews à bord a été un énorme succès. Plus d’un million de Norvégiens ont regardé la diffusion originale et le programme est devenu un succès viral dans le monde entier.   Le diffuseur a depuis produit des émissions sur le chemin de fer Nordland entre Trondheim et Bodø, et le chemin de fer Flåm. Mais le plus gros succès à ce jour a été le Hurtigruten: minute par minute qui a suivi le voyage océanique de 7 jours de Bergen à Kirkenes. Les Norvégiens se sont rendus en grand nombre dans chaque port pour saluer le navire qui arrivait.   https://www.youtube.com/watch?v=WFF5G4P1Zn4 Il y a aussi eu un programme qui suivait la migration des rennes : https://www.youtube.com/watch?v=EA6SwZmdDmA Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Not Even Cold - Shining creatures

Refleks : shining creatures

Refleks : shining creatures All rights reserved © Illustrations : Raphaëlle Taschet Text : Anne-Sophie Drouet Follow us on social media : Facebook Instagram

Même pas froid -créatures lumineuses

Refleks : créatures lumineuses

Refleks : créatures lumineuses  Tous droits réservés © Illustrations : Raphaëlle Taschet Texte : Anne-Sophie Drouet Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook Instagram

Bare Vare : boutique de vente en vrac à Tønsberg - Une blonde en Norvège

Bare Vare : boutique de vente en vrac à Tønsberg

Bare Vare : boutique de vente en vrac à Tønsberg J’en avais assez de tout ce plastique qui reste après avoir cuisiné alors j’ai lancé la première boutique sans emballage de Tønsberg ! Jorun C. Bühler Responsable de la boutique Vous y trouverez des produits frais biologiques de courte durée et des alternatives écologiques à la maison. Apportez votre propre emballage ou achetez des pots en verre, des bouteilles en verre, des sacs en tissu ou des sacs en papier. Bare Vare est le résultat de la pensée d’un monde plus durable, avec moins de déchets plastiques et de déchets alimentaires. Ils  proposent des produits en vrac, afin que vous puissiez décider exactement combien vous voulez acheter et plus facilement pour éviter de jeter de la nourriture.les produits sont biologiques et de courte durée, ce qui est bons pour l’environnement le soutient des entreprises locales, les agriculteurs et les producteurs de la région. Il y a peu de saveurs aussi bonnes que les légumes norvégiens de saison, ou la viande et le lait des fermes biologiques en mettant l’accent sur la qualité et le bien-être animal. Tout n’est pas de courte durée. La plupart des produits secs proviennent d’autres pays, tels que le sucre, le café, le riz, certaines épices et similaires. Ils se concentrent toujours sur l’écologie et la durabilité, vous obtenez des aliments 100% purs préparés de manière éthique et durable et de haute qualité. Comment ça marche ? La plupart des articles du magasin ne contiennent aucun emballage. Vous devez apporter vos propres sacs en tissu, boîtes ou pots. Nous avons également des sacs en papier facilement disponibles et nous vendons des sacs en tissu de différentes tailles aisi que des pot en verre. Avant de remplir ce que vous voulez, pesez l’emballage et notez le poids sur un petit pense-bête. Remplissez ensuite autant que vous le souhaitez. Lorsque vous payez à la caisse, ils pèsent à nouveau et enlève le poids de l’emballage. Bien sûr, vous ne payez que pour le contenu. Est-ce cher ? Certains pourraient penser qu’une petite épicerie indépendante coûte beaucoup plus cher que les grandes chaînes, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Lorsque qu’ils achètent des marchandises dans de grandes quantités, ils ont des prix intéressants. Certains articles sont encore moins chers que ce que vous les achetez dans les épiceries régulières. Mais rappelez-vous que tous les produits sont biologiques, ce qui nécessite généralement un prix légèrement plus élevé que les produits conventionnels. Mais ce sera à la fois moins cher et moins de gaspillage alimentaire lorsque vous achetez autant ou aussi peu que vous en avez besoin. Certaines choses nous coûtent plus cher. Les produits frais à courte durée de vie proviennent de petits producteurs locaux qui ne sont pas en mesure de rivaliser avec les grandes marques. Il va sans dire que nous devons les soutenir et que nous achetons autant que possible localement. Vous trouverez également des produits secs, comme le sucre, le chocolat et le café, plus chers que d’habitude. Cela est dû aux exigences strictes des fabricants en matière de production éthique et durable et de certification écologique. Biologique Légumes locaux de saison Oeufs et produits laitiers biologiques de petite taille Viande locale et biologique Grand choix de produits secs biologiques Épices et thés biologiques Détergents naturels Pain au levain frais de boulangerie locale Achetez exactement la quantité dont vous avez besoin Moins de gaspillage alimentaire Articles ménagers en plastique Alternatives aux emballages en plastique Adresse Farmannsveien 6a, 3111 Tønsberg Ouverture Lundi au vendredi : 10:00 – 18:00 Samedi : 10:00 – 16:00 Contact Site : www.barevare.no Tlf : 0047 92890927 Email : post@barevare.no Facebook-f Youtube Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Première piste de ski couverte de Norvège à 15 minutes d’Oslo

La première piste de ski couverte de Norvège et l’une des plus grandes au monde : SNØ ❄️ 36000 mètres carrés de neige❄️ 1,5 km de pistes de ski de fond suspendues au plafond❄️ Pistes de difficulté variable + rails et sauts   Vivez les joies de l’hiver tous les jours, toute l’année à SNØ à Lørenskog, à 15 minutes du centre d’Oslo.   Vous pouvez faire du ski alpin, du snowboard et du ski de fond dans une salle de ski couverte, quel que soit votre niveau. Du débutant au professionnel, tout le monde est le bienvenu. SNØ dispose de 36 000m2 de pistes et pistes enneigées. Il y a des pistes de ski à trois niveaux de difficulté, un parc de ski avec des rails, des sauts et un grand saut, ainsi qu’une piste de ski de fond de 1,5 km de long. Dans la zone débutants, vous pouvez jouer avec vos enfants ou essayer un nouveau sport dans un environnement sûr. Vous y trouverez tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour une journée dans la neige : louer des snowboards, des skis et des vêtements d’hiver. En plus de la salle de ski, il y a aussi des restaurants, des magasins de sport et une salle de sport.   Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Retour du soleil au Cap Nord

Retour du Soleil au Cap Nord   Après une nuit polaire de plusieurs mois, le soleil est enfin de retour au nord. Le soleil ne s’était pas levé depuis le 21 novembre au delà du Cercle Polaire Arctique.     Depuis début janvier, il est de retour aux îles Lofoten. Tromsø et Kirkenes l’ont revu le 15 janvier mais les habitants de Tromsøya eux ont du attendre lundi matin, le 21 janvier.   Mais la saison des aurores boréales n’est pas terminée pour autant, vous avez la possibilité d’en voir jusque mi-avril.   Conseils pour voir des aurores boréales en Norvège Conseils pour photographier des aurores boréales Au Cap Nord c’est aujourd’hui le retour de notre boule de feu. Pour les habitants du Svalbard, il faudra attendre mi février courage ! En savoir plus sur le climat en Norvège https://www.youtube.com/watch?v=myfCFz5KG8Q Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Un remède contre le cancer du sein dans les fonds marins du Svalbard

Un remède contre le cancer du sein dans les fonds marins du Svalbard Des chercheurs Norvégiens de l’UiT ont trouvé des animaux qui contenaient une molécule sensationnelle capable de tuer le type le plus agressif de cellules cancéreuses du sein.   La découverte dont elle parle est une petite molécule, trouvée sur le fond marin au large de Bjørnøya au sud de Svalbard en 2011. « Nous avons réalisé très tôt que cela pourrait être une découverte révolutionnaire, certaines de ces lignées cellulaires n’étaient pas du tout affectées, tandis que d’autres étaient très affectées, même à de faibles concentrations » Kine Østnes Hansen professeure agrégée à l’École norvégienne des pêches de l’Université arctique de l’UiT de Norvège. La molécule faisait partie d’un soi-disant hydroïde. Il s’agit d’une collection de cellules uniques, qui se sont réunies sous forme de plante et sont collées sur le fond marin. Afin de découvrir quelles substances se trouvaient dans l’hydroïde, ils ont testé plusieurs lignées cellulaires différentes.  » Certaines de ces lignées cellulaires n’ont pas été complètement affectées, tandis que d’autres ont été très affectées, même à de faibles concentrations » Kine Østnes Hansen professeure agrégée à l’École norvégienne des pêches de l’Université arctique de l’UiT de Norvège. Le cancer du sein est le cancer le plus courant chez les femmes. En 2018, plus de 3500 femmes norvégiennes ont été touchées par le cancer du sein. Dans environ 15% des cas, on parle de cancer du sein triple négatif. La forme la plus agressive de cancer du sein, qui est extrêmement difficile à traiter. Certains types de cancer du sein ont des propriétés spéciales, ce qui facilite également leur traitement. Un exemple est un type de cancer du sein qui utilise des œstrogènes pour se développer de façon incontrôlée.   La molécule qu’ils ont trouvée agit comme un frein à la division cellulaire des cellules cancéreuses du sein triple négatives. « Si nous arrivons à transformer cette molécule en médicament, ce sera une toute nouvelle alternative de traitement pour un groupe de patients cancéreux qui ont aujourd’hui des options de traitement limitées et et donc un pronostic moins favorable que pour les patientes atteintes d’autres types de cancer du sein. Je crois fermement que la molécule que nous avons trouvée peut devenir un médicament un jour » Kine Østnes Hansen professeure agrégée à l’École norvégienne des pêches de l’Université arctique de l’UiT de Norvège. Les chercheurs de l’UiT travaillent dur pour voir s’il est possible de fabriquer des médicaments à partir de la molécule qu’ils ont trouvée. Les substances n’ont pas encore été testées dans les études animales, il reste donc beaucoup de travail à faire pour déterminer si elles conviennent à un usage humain. Source : NRK Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

La double nationalité en Norvège

Depuis le 1er janvier 2020, il est désormais possible d’obtenir la double nationalité en Norvège. Jusqu’en 2019, il fallait abandonner sa propre nationalité pour obtenir la nationalité norvégienne. Être Français ET Norvégien est désormais possible ! La Norvège était l’un des rares pays à avoir interdit la double nationalité. Le pays n’applique pas non plus le droit de sol. Si un enfant nait en Norvège de parents français, il est français. La seule exception de la double nationalité concernait les enfants nés en Norvège d’un parent français et d’un parent norvégien. Ils étaient alors franco-norvégiens.   Les norvégiens pourront demander la nationalité dans d’autres pays sans avoir à abandonner leur nationalité norvégienne. Pour ceux qui l’auraient déjà abandonnée, ils vont avoir accès à une procédure simplifiée pour récupérer leur nationalité norvégienne. En autorisant la double nationalité, nous veillons à ce que la législation norvégienne suive l’évolution de la situation dans un monde plus globalisé, où un nombre croissant de personnes entretient des liens avec plusieurs pays Jan Tore Sanner Ministre de l’Éducation et de l’Intégration Pourquoi faire la demande? Qu’est-ce que ça change? Pas grand chose en fait ! Pour les ressortissants de l’UE, il n’y a pas besoin de visa pour venir s’installer ou travailler en Norvège qui fait partie de l’Espace Schengen. On peut voter aux élections municipales en ayant la nationalité française.   Les principales différences si vous avez un passeport Norvégien :   Possibilité de voter aux élections parlementaires Facilité de déplacement si vous quittez le territoire Norvégien sur une longue période Possibilité d’obtenir la nationalité norvégienne pour les enfants si l’un des parents est naturalisé norvégien Conditions pour faire la demande : Chaque cas est différents alors renseignez vous auprès de l’UDI mais les points les plus importants sont :   Vivre en Norvège depuis au moins 7 ans Avoir un casier judiciaire vierge Avoir un niveau de Norvégien A2 à l’écrit et à l’oral minimum Passer le test de culture norvégienne   Il y aura environ 3700 NOK de frais Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Not Even Cold - Welcome to Norway

Welcome to Norway

Welcome to Norway The Norwegian alphabet has 29 letters, 3 more vowels than in French: the « æ », « å » and « ø ». The « o » are pronounced [o] in front of two consonants and [u] or [or] in front of one consonant, the « e » are pronounced [a], some « y » are pronounced [or] too. Sometimes we don’t pronounce certain consonants in the middle or end of the word. Well, some difficulties then! There are 3 official languages: bokmål, nynorsk and sámi, and more than 100 different dialects. In fact, there are ways of speaking and specific words in each region. A dialect is not just an accent, they use different words and Norwegian is a tonal language. Sometimes even native Norwegians find it difficult to understand each other because of dialects. All rights reserved © Illustrations : Raphaëlle Taschet Text : Anne-Sophie Drouet Follow us on social media : Facebook Instagram

Même pas froid - bienvenue en Norvège

Bienvenue en Norvège

Bienvenue en Norvège L’alphabet norvégien compte 29 lettres, 3 voyelles de plus qu’en français : le « æ », « å » et « ø ». Les « o » se prononcent [o] devant deux consonnes et [u] ou [ou] devant une consonne, les « e » se prononcent [a], certains « y » se prononcent [ou] aussi. Quelques fois on ne prononce pas certaines consonnes en milieu ou fin de mot. Bref, quelques difficultés donc ! Il y a 3 langues officielles : Le bokmål, le nynorsk, le sámi et plus de 50 dialectes différents. En fait, il y a des façons de parler et des mots propres à chaque région. Un dialecte n’est pas simplement un accent mais comme un patois avec des mots de vocabulaire différents et le norvégien est une langue tonale. Quelques fois même des Norvégiens natifs ont du mal à se comprendre entre eux à cause des dialectes. Lisez l’article sur l’apprentissage du norvégien  Tous droits réservés © Illustrations : Raphaëlle Taschet Texte : Anne-Sophie Drouet Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook Instagram

Gløgg - Une blonde en Norvège

Le Gløgg : le vin chaud norvégien

Le Gløgg est un dérivé du vin chaud, c’est une boisson aux épices   C’est une boisson chaude aux épices qui peut être alcoolisée ou non. Dans la version non alcoolisée, le vin est remplacé par du jus de raisins. Cette boisson est très appréciée au mois de décembre, à l’approche de Noël. On ajoute dans la boisson des amandes et des raisins secs juste avant de la déguster.   Ingrédients  1 bouteille de vin rouge (vin de table) 100 à 500 ml d’Aquavit ou de Vodka (facultatif) 5 – 20 clous de girofle 1 cuillerée à thé comble de graines de cardamome 2 à 4 bâtons de cannelle 1 ou 2 morceaux de gingembre les zestes d’un demi citron 125 à 250 ml de sucre 1 cuillerée à thé comble de sucre vanillé   Préparation Émietter les bâtons de cannelle et les graines de cardamome. Mettre toutes les épices et les zestes de citron dans un récipient avec l’Aquavit (ou la vodka) Couvrir et laisser reposer toute la nuit. Filtrer, verser dans un chaudron avec le sucre, le sucre vanillé et le vin rouge. Faire chauffer jusqu’à ce qu’il commence à dégager une vapeur mais ne pas faire bouillir. Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Réduire ses déchets plastique

Réduire ses déchets plastique Le plastique est devenu au fil des années omniprésent dans nos vies. Sa production n’a cessé d’augmenter depuis les années 50 pour atteindre aujourd’hui 9 milliards de tonnes de plastique accumulées.  Les matières plastiques prennent plus de quatre siècles à se dégrader mais seul 9% du plastique jeté depuis les années 50 a été recyclé. Ce qui signifie que 91% des déchets plastiques n’ont pas été recyclés, c’est autant de plastique qui finira par joncher nos océans, nos plages, nos cours d’eau, nos sols …  On estime que chaque année, nous produisons entre 450 et 550 kg de plastique par personne. Au niveau mondial, environ 5.000 milliards de sacs en plastique sont consommés annuellement. Plus problématique encore : seule une portion minime de cette quantité, moins de 10%, est recyclée.  Si nous voulons que la situation cesse de se dégrader et s’améliore enfin, il faut que chacun y mette du sien. Réduire ses déchets plastiques n’est pas très compliqué. Il suffit juste d’adopter de bonnes habitudes meilleures pour vous, votre famille et la planète !       L’impact du plastique   Cette impressionnante majorité de plastiques non-recyclés fini dans des décharges, des canalisations ou dans les océans, où les sacs prendront en moyenne 450 à 500 ans à disparaître de la nature, alors qu’une bouteille en plastique durera 100 à 1000 ans. Dans un premier temps, cela a un impact négatif sur la vie marine qui se retrouve étouffée et consomme de grandes quantités de plastique chaque année. Le bétail souffre aussi de ce problème, et par conséquent nous finissons également par ingurgiter des particules de plastique. En d’autres termes, la consommation excessive de plastique n’est pas uniquement un problème environnemental, mais également de santé ! Temps de décomposition des déchets : Nous pouvons tous faire changer la situation en adoptant quotidiennement quelques gestes simples :   Aux courses :  Évitez le suremballage et les produits emballés individuellement. Préférez les produits vendus en vrac ou à la découpe, et amenez votre propre contenant. Aillez toujours un sac réutilisable avec vous. Privilégiez les emballages réutilisables ou consignés aux emballages à usage unique.  Au bureau :  Remplacez les gobelets jetables par une tasse ou un thermo.  De la même manière, n’achetez plus de bouteilles en plastique, mais utilisez une gourde. Dans la cuisine :  Choisissez des couverts et ustensiles en métal ou en bois. Bannissez les pailles à usage unique, il en existe également qui sont faites de métal et donc réutilisables. Dans la salle de bain : Préférez les savons et shampoings blocs aux alternatives en bouteille. Utilisez une brosse à dent en bambou, un matériau naturel et biodégradable, ainsi que du dentifrice solide. Choisissez des produits d’entretien, de lessive… plus concentrés. Vous pouvez également fabriquer vos propres produits afin de nettoyer votre maison avec des ingrédients naturels : Pour un désinfectant anticalcaire : mélangez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude avec 1L d’eau chaude et une cuillère à soupe de vinaigre blanc.   Astuce : ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle pour une bonne odeur dans votre maison ! Pour vos vitres : mélangez du vinaigre distillé avec la même quantité d’eau, puis frottez vos vitres à l’aide d’un chiffon doux.   Pour la lessive : remplacez votre adoucissant par du vinaigre blanc ! Et n’ayez pas peur, votre linge ne sentira pas le vinaigre une fois le cycle terminé. De plus, le vinaigre fera disparaître le calcaire de vos machines à laver, ce qui contribuera à son entretien ! N’achetez plus de bouteilles d’eau Chaque année, les bouteilles d’eau sont à l’origine de 1,5 million de tonnes de déchets plastiques. De plus, savez-vous que la fabrication d’une bouteille en plastique nécessite 1 litre d’eau ? Cela signifie qu’en achetant une bouteille d’eau 1,5L, vous consommez en fait 2,5L d’eau ! Donc pour éviter de gâcher de l’eau et réduire vos déchets plastiques, utilisez plutôt des bouteilles réutilisables en verre notamment. En installant un filtre à eau ou une carafe filtrante, votre eau du robinet sera encore meilleure que celle en bouteille ! Vous vous rendrez aussi rapidement compte que cela permet de faire des économies d’argent.   C’est vrai qu’a Paris, j’utilisais une carafe filtrante à la maison mais pour emporter, j’utilisais des petites bouteilles en plastique.En arrivant en Norvège, j’ai vu tout le monde avec une gourde ou bouteille en verre réutilisable et j’ai fait pareil !En plus moi qui aime boire de l’eau fraîche, j’ai acheté une gourde thermos et j’ai de l’eau fraîche tout le temps !   L’eau du robinet est d’excellente qualité en Norvège. Sauf indication contraire, vous pouvez boire l’eau du robinet partout.Des bouteilles d’eau sont en vente dans les supermarchés, les kiosques, les stations essence et les boutiques d’alimentation mais à l’unité, il est très rare de trouver des pack d’eau. L’eau dans les habitations se paye au forfait en Norvège, il y a une taxe fixe incluse dans les taxes communales mais cela ne dépend pas de la consommation, on paye donc une somme fixe (dans les 250€ par an) et c’est illimité !Les Norvégiens ont l’habitude de toujours avoir une gourde avec de l’eau, même pour une simple balade en ville. Ils aiment beaucoup l’eau gazeuse et utilisent les machines du type Sodastream, l’eau étant illimité et les bouteilles de gaz consignées, on fait des économies, on consomme moins de plastique. Utiliser des sacs réutilisables Pour les courses et pour les légumes !   Un sac plastique met 1000 ans pour disparaître. 1000 ans durant lesquels une tortue de mer pourra le confondre avec une méduse, le manger et mourir étouffée. 1000 ans de pollution alors que l’espérance de vie humaine est d’environ 80 ans. Prenons conscience de l’état dans lequel nous allons laisser notre planète aux générations futures.  Alors pensez à utiliser des sacs réutilisables. C’est un petit geste qui, à grande échelle, diminuerait considérablement l’utilisation de sacs plastiques. Vous pouvez par exemple investir dans des sacs en coton qui coûtent peu et sont facilement lavables en machine.  Utiliser un filtre à café permanent et STOP aux capsules à café

Beforeigners - Une blonde en Norvège

Beforeigners, première série norvégienne produite par HBO Europe

Beforeigners, première série norvégienne produite par HBO Europe Beforeigners est une série télévisée norvégienne en six épisodes qui a débuté le 21 août 2019. Il s’agit de la première série en langue norvégienne produite par HBO Europe. Créée et écrite par Eilif Skodvin et Anne Bjørnstad et dirigée par Jens Lien. Produite par Rubicon TV AS. Pitch La série se déroule à Oslo, où soudainement plusieurs éclairs de lumière se produisent dans la mer à Bjørvika. Les éclairs de lumière se transforment en un phénomène mondial où des personnes du passé émergent soudainement dans le présent – des personnes de l’âge de pierre, de l’âge viking et du 19ème siècle. Cinq ans plus tard, les soi-disant «avant-gardes» ont du mal à s’adapter à la société norvégienne moderne. Une femme portant des tatouages de l’âge de pierre est retrouvée morte sur une plage. L’enquêteur de police Lars Haaland (interprété par Nicolai Cleve Broch) est chargé de l’enquête. Il est affecté à l’enquêteur de police nouvellement diplômé Alfhildr Enginnsdottir (interprété par Krista Kosonen), qui était auparavant une jeune fille au 11ème siècle, en tant que partenaire. Elle est la première dans le service de police avec un « fond multi-temporel ». Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Noël en Norvège

Noël en Norvège https://www.youtube.com/watch?v=x4p9kEBsYY0 Mon tout 1er séjour en Norvège était à la période de Noël, c’était un de mes plus beaux séjours. Les norvégiens sont très religieux et la période entre Noël et le nouvel an est particulière car beaucoup d’endroits sont fermés. A noël, les gens passent du temps en famille, ne sortent pas trop donc en tant que touriste ce n’est pas forcement le meilleur moment pour aller visiter ce magnifique pays. En revanche la période juste avant Noël est très intéressante car avec les marchés de Noël, les nombreux concerts et autres sorties culturelles, il se passe pleins de choses.     On ne peut pas penser Norvège sans penser… le pays du père Noël!!!     Mais d’où vient le père Noël (Julenisse) exactement? http://www.julehus.no/ Il viendrait de Drøbak à 50 km au sud d’Oslo.  Regardez l’épisode sur la Laponie   La maison de Noël (Tregaardens Julehus) :     Cette magnifique maison aux couleurs féeriques vous fait tout de suite entrer dans la magie de Noël.     Tregaardens Julehus vend un large assortiment d’articles de Noël. On y trouve toutes sortes de décorations de Noël, des bougeoirs, des serviettes, des pères Noël, des souris de Noël, des nappes et des bougies.La seule maison de Noël de Scandinavie à être ouverte toute l’année renferme également le bureau de poste du Père Noël, où l’on peut faire tamponner son courrier avec le cachet officiel du Père Noël ! Une des traditions est de faire un gros ménage de Noël. Toutes les pièces de la maison sont nettoyées de fond en comble afin que tout soit encore plus propre et plus brillant pour le 24 décembre. Beaucoup de familles ont leurs propres traditions pour le soir du 23 décembre : elles décorent le sapin de Noël et préparent une maison en pain d’épices. Souvent, elles mangent un riz au lait avec du sucre, de la cannelle et du beurre. Une amande est cachée dans le riz au lait – celui qui la trouve dans son assiette gagne un petit cochon en massepain !   Pendant l’Avent, on sert souvent un Gløgg – un vin chaud Scandinave. Il est généralement à base de vin rouge, mais existe également dans une variante sans alcool.On peut goûter au gløgg dans la plupart des marchés de Noël d’Oslo. Pour l’accompagner, nous vous recommandons un pepperkake, un biscuit aux épices.           Un des repas traditionnel de noël : La pinnekjøtt (côtes de mouton salées et séchées)          La préparation de la Pinnekjøtt (que l’on peut conserver une année à la cave ou au frais )Achetez des côtes d’agneau ou de moutonSalez avec deux kilos de gros sel gris de chaque côté et laissez reposer durant 3 jours à 8 à 10°Malaxez les côtes une fois par jour (avec le sel)Après 3 jours de salaison, essuyez et retirez le sel avec du papierMettez les côtes d’agneau dans un linge propre et sans odeur de lessive (ou dans un filet à jambon, on en trouve désormais dans les grandes surfaces au rayon conserves et bocaux)Laissez sécher au frais (cave, frigo ou chambre froide durant 6 à 8 jours environ)Et voilà, c’est prêt!!!On peut même les fumer avant la salaison (cela augmente la conservation et évite les moisissures)     C’est le moment des danses autour du sapin de Noël. Toute la famille danse et chante des chansons de Noël et on tourne autour du sapin. Deux cercles sont formés autour du sapin.Dès que tout le monde chante, le premier cercle tourne vers la droite et le second vers la gauche. Quand le chant s’arrête, tout le monde change de cercle et on recommence avec un autre chant. Joyeux Noël à tous!!!!     https://www.youtube.com/watch?v=ED3bQ6i8I-k&feature=share&fbclid=IwAR13oPplxkgQe5-mbpIE6rGl71Eku3AeINZzg9y5TxovPVOF9WxQX8efRqEhttps://www.youtube.com/watch?v=sbrOJEfvuVQhttps://www.youtube.com/watch?v=vF5jDW1537E Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

La bibliothèque du futur à Oslo

La bibliothèque du futur à Oslo Dans la forêt d’Oslo pousse la bibliothèque du futur et vous ne lirez jamais ses livres : ils « vont sommeiller durant cent ans » Six auteurs, dont la Canadienne Margaret Atwood, ont accepté d’écrire un livre pour une anthologie qui ne sera pas publiée avant 2114. Au total, cent manuscrits inédits vont ainsi être rassemblés au fil du siècle. Margaret Atwood a donc été la première auteure à contribuer (2014), suivie du romancier britannique David Mitchell (2015), du poète islandais Sjón (2016), de l’auteur et commentateur politique Elif Shafak (2017) et la romancière sud-coréenne Han Kang (2019)     Comment écrire un livre pour des lecteurs qui ne sont pas encore nés et dont la réalité sera sans doute bien différente de celle de l’auteur ? Pour un écrivain, c’est une chose que d’espérer passer à la postérité. C’en est une autre que de rédiger un texte qui ne sera lu par aucun de ses contemporains, sans jamais connaître l’accueil qui lui sera réservé. Acclamé pour son autobiographie en six tomes, le Norvégien Karl Ove Knausgaard a confirmé, le 20 octobre, qu’il était le sixième romancier à avoir accepté de relever ce défi vertigineux. Depuis quelques mois, il travaille en secret sur un manuscrit, dont il ne révélera que le titre, le 23 mai prochain, lors d’une cérémonie symbolique, organisée dans la forêt de Nordmarka, au nord d’Oslo, où un millier d’épicéas ont été plantés, en mai 2014. Des feuilles des arbres aux feuilles des romans L’idée de ce projet un peu fou a germé « il y a de nombreuses années » dans l’esprit de Katie Paterson.    « Je dessinais les cercles de croissance d’un arbre et cela m’a fait penser aux chapitres d’un livre, se remémore l’artiste écossaise. J’ai fait le lien entre les feuilles des arbres et les feuilles des romans. » Le concept prend vie en 2011. La Britannique est alors invitée en Norvège par la commission chargée du réaménagement de l’ancien quartier portuaire de Bjorvika, au bord du fjord d’Oslo. Le front de mer est en pleine métamorphose : les chantiers navals et les autoroutes doivent laisser place à des musées, des appartements et des parcs. « Nous avons proposé à plusieurs artistes de réfléchir à une œuvre d’art pour le quartier », raconte Anne Beate Hovind, membre de la commission et présidente de la fondation Bibliothèque du futur.   Katie Paterson la recontacte. Elle s’immerge une semaine dans les bois de Nordmarka, dans une cabane sans eau courante ni électricité, pour « réfléchir à la meilleure façon de concrétiser ce lien entre mots et arbres ». La solution : demander à cent auteurs d’écrire des œuvres qui ne seront publiées qu’en 2114, lorsque des arbres plantés spécifiquement à cet effet seront assez grands pour être abattus et transformés en papier. Séduite, la municipalité d’Oslo alloue une zone de la forêt de Nordmarka pour planter mille pins et promet de réserver une salle de la future bibliothèque publique à la conservation des manuscrits. Les curieux pourront la visiter à partir de 2020. Une fondation est créée pour assurer la pérennité du projet et choisir l’auteur qui, chaque année, contribuera à la Bibliothèque. Katie Paterson et Anne Beate Hovind y siègent, aux côtés de représentants de la ville et d’éditeurs (deux Norvégiens et un Britannique). « Les auteurs sont choisis pour leur contribution remarquable à la littérature et à la poésie, autour des thèmes de l’imagination ou du temps », précise l’artiste. La fondation vise tant que possible la parité et cherche surtout à inclure « de nombreux pays et de nombreuses langues ». David Mitchell crapahute entre de vertigineux épicéas centenaires, sur un sentier de la forêt de Nordmarka. Une petite centaine de personnes, dont de nombreux enfants, s’enfoncent avec le romancier dans les bois, à quelques kilomètres d’Oslo, dans le sud de la Norvège. Ce 28 mai 2016, l’auteur de Cartographie des nuages – best-seller adapté au cinéma en 2012 – est fébrile. Il transporte son dernier ouvrage, soigneusement enfermé dans une boîte en noyer portant son empreinte sur le couvercle. L’écrivain britannique a mis le point final à From Me Flows What You Call Time (« De moi coule ce qu’on appelle le temps ») seulement quatre jours plus tôt, selon Wired (article en anglais). Après avoir imprimé le court manuscrit, il a supprimé le fichier de son ordinateur et effacé toute copie. Au grand désespoir de ses fans, qui ne pourront sans doute jamais lire cette œuvre unique. Elle restera cachée durant les cent prochaines années.  C’est l’artiste écossaise Katie Paterson qui est à l’origine de ce projet en 2014. Chaque année durant 100 ans, un ouvrage sur les thèmes de l’imagination et du temps sera ajouté à la collection de la bibliothèque du futur. En 2114, soit dans 95 ans, les manuscrits seront édités et publiés. Le programme a également supervisé la plantation et l’entretien d’un millier d’arbres en 2014. Lorsqu’ils atteindront leur pleine maturité après un siècle, ils seront abattus et partiellement utilisés pour imprimer les 100 livres de la série.   La nature du projet signifie que personne d’autre que les auteurs n’ont lu l’œuvre qu’ils ont soumise. Les organisateurs ont déclaré : « Aucun adulte vivant aujourd’hui ne saura jamais ce qu’il y a dans les boîtes, si ce n’est qu’il s’agit de textes qui résisteront aux ravages du temps ». Mettre les manuscrits à l’abri de l’imprévu  Ces futures générations sont au cœur du projet : chaque année, des enfants  assistent à la remise rituelle des manuscrits dans la forêt. « J’emmènerai mon bébé à la prochaine cérémonie, confie Katie Paterson. Je ne serai pas là pour voir ce projet se réaliser, mais peut-être que mon enfant lira cette anthologie dans quatre-vingt seize ans, dans une maison de retraite. » Du moins si rien ne vient perturber ses plans. « Il y a beaucoup d’imprévus possibles. La forêt pourrait brûler ou être détruite par une tempête ; les manuscrits pourraient être volés… » énumère Anne Beate Hovind, présidente de la fondation. Impossible également de prévoir avec certitude combien d’anthologies pourront être imprimées en 2114. « Cela dépendra de la longueur de chaque manuscrit. » « C’est comme la Belle au bois dormant. Ces textes vont sommeiller durant cent ans puis (…) revenir à la vie » – Margaret Atwood Que découvriront les lecteurs dans ces anthologies ? Qui s’intéressera encore au projet ? « Comme il est étrange de penser que ma propre voix, alors silencieuse depuis bien longtemps déjà, s’éveillera soudainement

Découverte rarissime d’un immense œuf de calmar géant

Découverte rarissime d’un immense œuf de calmar géant Une équipe de plongeurs a fait une rare découverte au large de la Norvège : elle a pu filmer un énorme sac transparent contenant des centaines de milliers d’œufs de calmar abandonnés et dérivant a près de 20 mètres sous la surface. https://www.youtube.com/watch?time_continue=56&v=wJMHsi0HBUo Une énorme poche gélatineuse Ces superbes images sous-marines ont été filmées par Ronald Raasch alors qu’il plongeait avec deux autres membres de l’équipe du navire de recherche REV Ocean dans les eaux froides au large de Ørstafjorden, en Norvège. Le 5 octobre 2019, l’équipe de plongeurs retournait vers la rive après avoir visité une épave de navire datant de la Seconde Guerre mondiale située à environ 200 mètres de la côte. C’est à ce moment qu’ils ont aperçu l’étrange poche. Elle flottait à 17 mètres sous la surface de l’eau et à 15 mètres au-dessus du fond de l’océan. Les trois plongeurs n’ont pas tardé à identifier cette poche gélatineuse.   REV Ocean n’a cependant pas précisé de quelle espèce il s’agissait exactement. Contactés par Sciences et Avenir à ce sujet, les membres d’équipage n’ont pour le moment pas donné de réponse. Mais comme l’explique le média spécialisé Science Alert, dans ces eaux se trouvent les espèces Todarodes sagittatus et Gonatus fabricii. Il est difficile cependant de dire si cette poche provient de l’une ou l’autre ou encore d’une espèce de passage. Le mystère reste donc entier, ce qui ne gâche en rien la beauté de ces images. Bien au contraire !   les œufs se développent à l’interieur de cette masse de mucus. Au contact de l’eau, la poche se dilate et forme une masse pouvant atteindre plusieurs mètres de diamètre et contenir jusqu’à 43 000 œufs.Cette poche géante fait office d’incubateur, protégeant les œufs des bactéries et des prédateurs rôdant autour. Un phénomène rare mais pas inédit Même si le phénomène reste rare, ce n’est pas la première fois que des œufs de calmar sont observés. Comme le relatait Sciences et Avenir en 2015, au large de Fethiye (Turquie) des plongeurs avaient rencontré à 22 mètres sous la surface une masse gélatineuse aux dimensions colossales, approchant la taille d’une voiture. Michael Vecchione, un chercheur en zoologie et spécialiste des invertébrés au Smithsonian Museum of Natural History (Etats-Unis) avait expliqué qu’il pouvait s’agir de la progéniture de l’encornet volant (Ommastrephes bartramii), un céphalopode qui peut facilement atteindre une taille d’1,50 mètre ! https://www.youtube.com/watch?v=oU99GZpuJF4 Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

le van migrateur - Une blonde en Norvège

Le Van Migrateur – La Norvège à bord d’un Renault Master L2H2

Le Van Migrateur – La Norvège à bord d’un Renault Master L2H2 Lucile et Pierre-François se présentent :   Notre motivation pour voyager en van et le partager vient de notre folie à penser qu’il est possible de se libérer des chaînes que la société nous impose.   Nous avons cherché grâce à ce mode de voyage à s’émanciper d’une société fatigante. La vie aliénante du quotidien nous donne l’impression d’être sur une autoroute géante, où la destination est l’argent et les stations services sont les weekends durant lesquels nous devons nous dépêcher de faire tout ce que l’on n’a pas le temps de faire la semaine. Cette autoroute est sans limite de vitesse, et il faut atteindre la destination le plus rapidement possible. Nous avons donc choisi la sortie qui nous semblait la plus attrayante !   Le minimalisme qu’impose ce style de vie nous aide à renouer avec des sensations et des valeurs souvent oubliées.   Vivre ainsi est pour nous une manière de lutter contre cet esclavagisme du monde moderne. Et on vous en parle pour que vous osiez, vous aussi, sauter le pas.     Site officiel L’interview Vous avez visité la Norvège à bords d’un van aménagé. Où était-ce et à quelle période de l’année? Nous y sommes allés en été, en juillet/août pour être exacts. On a fait toute la Norvège en un peu moins d’un mois. Vous avez acheté ce van où vous l’avez aménagé vous-même? Nous avons aménagé notre van nous-mêmes. Enfin, plus exactement avec un artisan. On avait un aménagement plutôt sommaire, dans lequel nous sommes restés plus d’un an. On s’est comme ça rendus compte des véritables besoins qu’on avait, de ce qu’il nous manquait et ce dont quoi nous n’avions pas besoin. On a donc fait appel à un artisan pour aménager notre fourgon. On a été à ses côtés tous les jours, du début à la fin du chantier. Il nous expliquait tout, ce qui nous a permis de faire une bonne partie nous-mêmes ! Beaucoup de gens pensent qu’il fait froid toute l’année, qu’il neige non-stop et qu’il fait nuit tout le temps. Pouvez-vous me parler de votre ressenti par rapport au climat? (températures, lumière…) À bord de notre van aménagé sans chauffage, c’est vrai qu’il y a eu des matins un peu difficiles, même en plein été. Les températures pouvaient varier entre 4 et 10 degrés (selon l’altitude surtout). Et bizarrement, nous avons eu les températures les plus douces dans les îles Lofoten, au Nord ! C’était vraiment supportable. C’est sûr que ce ne sont pas les températures occidentales qu’on connaît, nous étions souvent en pull. Mais ça ne nous a pas dérangés ! Le « pire » qu’on ai vécu est lors d’une ballade à 2500m d’altitude (Trolltunga). Les températures sont descendues jusqu’à 4 degrés. Mais en marchant, on l’a à peine senti. Pour ce qui est de faire nuit tout le temps, ce n’est que l’hiver. En été, au contraire, il fait jour tout le temps ! Il nous est arrivé d’être surpris par l’heure : en pleine nuit, le soleil est encore là, comme un coucher de soleil interminable ! C’est assez impressionnant et très dépaysant. Le contraire, en hiver, doit l’être tout autant ! On rêvera de pouvoir vivre ça aussi. Qu’est-ce qui vous a le plus marqué en arrivant? On s’est sentis dépaysés tout de suite. Le calme, la fraîcheur et l’ambiance du printemps alors que nous venions de quitter l’été en Croatie et surtout les lacs à perte de vue. En descendant du ferry, c’est ce qui nous a tout de suite frappés. On avait le choix de ne prendre qu’une route, et elle était entourée de lacs transparents et de petites maisons atypiques ! On a tout de suite été baignés dans une atmosphère inconnue. La Norvège a un charme fou qui vous envoûte à peine les roues posées là-bas ! Beaucoup pensent que les Norvégiens seraient froids et distants, qu’en pensez-vous ? C’est plutôt tout le contraire… Les terres et les habitants sont d’un accueil qui nous a beaucoup touchés ! On a le droit de faire du camping sauvage partout, à condition de respecter certaines petites règles très simples, comme rester à plus de 150m des habitations par exemple. Ils parlent tous un très bon anglais, et sont très ouverts aux rencontres ! https://www.youtube.com/watch?v=J-l1yODjVXE Quelles traditions ou différences culturelles vous ont le plus marqué? On regrette un peu de ne pas s’être assez plongés dans la culture Norvégienne pendant ce Road trip. Notre erreur a sûrement été de vouloir en voir trop en trop peu de temps. Nous voulons le refaire dans les prochains mois en prenant beaucoup plus le temps d’aller à la rencontre de la culture.Malgré tout, le calme et la sérénité qui règnent en Norvège nous ont beaucoup plu. Les paysages, les habitants, les campings … Tout dégage une sensation de bien-être, de calme et de bienveillance ! Qu’avez vous pensé des paysages en Norvège? Quels fjords avez-vous vu? Ils sont dépaysant. Ce qu’on a beaucoup aimé, c’est de devoir faire de gros efforts physiques pour voir ce que la Norvège a de plus beau à nous offrir. Les routes sont magnifiques, chaque trajet a été une découverte. Mais quand on monte dans les hauteurs à pieds, c’est encore plus grisant, plus dépaysant et plus impressionnant … La Norvège ne se dévoile complètement que si on lui montre vraiment qu’on en veut : et c’est ça qui nous a plu !   Avez-vous vu des fjords dans d’autres pays? En quoi les fjords en Norvège sont-ils différents? On ne pourra pas beaucoup aidé sur cette question, car nous n’avions jamais vu de Fjords, et ils n’ont pas été une grosse partie du voyage non plus … La Norvège c’est le pays de la nature, du calme et des lieux paisibles. Est-ce que tout comme moi lorsque je suis arrivée, vous avez eu cette sensation d’être seul au monde? Complètement ! Les routes sont désertes, les gens sont accueillants et les paysages sont tellement vastes qu’on entend plus le silence que le

La plus grande ville de pain d’épices au monde

La plus grande ville de pain d’épices au monde  Pepperkakebyen à Bergen Tous les ans depuis 1991, les citoyens de Bergen confectionnent la plus grande ville en pain d’épices au monde. De nombreux enfants, des entreprises locales et des volontaires participent à la construction de petites maisons, d’édifices locaux, de trains, de voitures, de bateaux ou encore de bâtiments phares internationaux. Vous pouvez trouver également un stade de football, un hôpital, un poste de police, une place de la ville, un chemin de fer et des gens en pain d’épices comme ce personnage de Shrek. Cette ville n’est pas unique en Norvège puisque les villes de Finnsnes, Stavanger, Hammerfest et Hamar en font également.     La ville en pain d’épice s’appelle : Pepperkakebyen (« Byen »La ville « pepperkake » pain d’épices)Les Norvégien raffolent des pepperkake mais ce sont plutôt des biscuits aux épices que du pain d’épices. Coulisses de la ville construite en 2012 : https://www.youtube.com/watch?time_continue=144&v=UCvEGHrmVPY L’origine du pain d’épices Déjà du temps des anciens égyptiens l’on consommait un pain au miel, puis le grec Aristophane fait mention du « melitounta » à base de farine de sésame et enduit de miel tandis que « Athénée » vente le « melilates » fabriqué à Rhodes. Les Grecs fabriquaient une pâtisserie à base de farine et de miel qui était ensuite cuite au four.De même les Romains connaissaient un genre de pain d’épices qu’ils appelaient « ìpanis nauticusî » ou biscuit de mer qui était frit et recouvert de miel. Le pain d’épices tel que nous le connaissons serait d’origine chinoise et aurait porté le nom « mi-kongî » (pain au miel).Il était réalisé à base de farine de froment et de miel, parfumé de plantes aromatiques et cuit au four.   Au XIIIe siècle les Arabes le découvrirent en Chine et les Occidentaux en Terre Sainte, lors des croisades.Au XVIIe siècle à Nuremberg le pain d’épices était déjà une véritable tradition que l’on trouvait au moment de Noël au Christkindmarkt (marché de Noël).Au XVIIIe siècle la ville de Reims était réputée pour son pain d’épices grâce aux miels champenois et au savoir-faire inimitable des fabricants.Les Rémois ont d’ailleurs été baptisés les « mangeurs de pain d’épices ».À Dijon le premier pain d’épices cité comme tel apparaîssait en 1711. Les Norvégiens adorent fabriquer des maisons en pain d’épices à la période de Noël.   Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Festival Les Boréales - Une blonde en Norvège

Festival Les Boréales 2019 : la Norvège, invitée d’honneur

Festival Les Boréales 2019 : la Norvège, invitée d’honneur A vos agendas ! Les Boréales reviennent à Caen et dans toute la Normandie du 14 au 24 novembre 2019. https://www.youtube.com/watch?v=jy7qWupe5Og&t=13s Le festival Depuis 1992, Les Boréales n’éclairent plus uniquement les nuits polaires du Grand Nord. En près de trente éditions, il s’est également imposé comme le plus important festival dédié à la culture nordique en Europe. Cet événement nous fait voyager à travers différents territoires en mettant à l’honneur les cinq pays scandinaves, les pays baltiques, le Groenland et les îles Féroé. C’est tout un univers aux couleurs du Nord que nous sommes invités à découvrir chaque mois de novembre en Normandie. Fondée en 1992 par deux universitaires, Lena Christensen et Éric Eydoux avec le concours de leurs collègues, puis organisée par le Centre Régional des Lettres de 1999 à 2017, cette plateforme ouverte sur la création artistique des pays nordiques, d’abord élaborée comme un événement littéraire, a rapidement évolué pour assumer aujourd’hui son caractère pluridisciplinaire et participatif grâce à une programmation riche et variée. Depuis 2018, le festival Les Boréales est organisé par Normandie Livre & Lecture. Outre le pôle littéraire accompagné par des pièces de théâtre et des scènes de lecture, le festival offre d’autres formes d’écritures contemporaines : danse, cirque, performances, concerts, cinéma et vidéo, expositions, durant une quinzaine de jours à Caen et dans toute la région de Normandie, avec de nombreuses manifestations gratuites. Les Boréales permettent de consolider des liens tissés entre les pays nordiques et la Normandie depuis de nombreux siècles. Grâce à d’ambitieuses coproductions, au soutien de ses différents partenaires nordiques et français et des spectacles en exclusivité en France, le festival pérennise son action édition après édition. L’édition 2019 Cette année, le focus norvégien comprendra le retour à la Comédie de Caen du ballet national de Norvège, Carte Blanche. Le jazz inspiré du Tord Gustavsen quartet ou encore la programmation dédiée au métal démontreront, si besoin était, que nos amis scandinaves sont riches d’une culture variée et accessible à toutes et tous. Les Boréales feront la part belle à la littérature qui constitue depuis toujours le socle du festival. À ce titre, les romancières Maja Lunde ou Auður Ava Ólafsdóttir seront parmi les plus attendues. Bien évidemment les autres pays nordiques et baltiques ne seront pas oubliés puisque c’est de Suède que viendra notre programmation circassienne et blues avec le très attendu concert de Barbara Hendricks et de son swedish band qui nous convieront à un voyage au cœur du delta du Mississippi. L’Islande et ses romanciers raconteurs d’histoires fascineront les lecteurs tandis que le jazz estonien et le théâtre lituanien seront, j’en suis convaincu, parmi les découvertes les plus marquantes de cette 28e édition. Norvège, L’appel du merveilleux  Le film sur lequel j’ai travaille l’année dernière comme fixeuse : « Norvège. L’appel du merveilleux ! »avecMathias Malzieua été diffusé dans le cadrede la soirée de présentation du vendredi 11 octobre à la Comédie de Caen. Programme et infos pratiques sur le site officiel Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Abiy Ahmed : prix Nobel de la Paix 2019

Le prix Nobel de la Paix 2019 attribué à Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien Le Premier ministre éthiopien a été récompensé pour ses efforts de paix et pour son apport à la coopération internationale Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi 4 octobre au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d’une réconciliation spectaculaire entre son pays et l’Erythrée voisine. L’annonce a été faite par la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen.Le prix vise également à « reconnaître tous les acteurs œuvrant à la paix et la réconciliation en Éthiopie et dans les régions d’Afrique de l’Est et du Nord-Est », a-t-elle ajouté. Le comité norvégien souligne en particulier le rôle du président érythréen Issaias Afeworki. « La paix ne découle pas des actions d’un seul acteur. Lorsque le Premier ministre Abiy a tendu sa main, le président Afwerki l’a saisie et a contribué à formaliser le processus de paix entre les deux pays », indique-t-il. Pas moins de 301 personnalités et organisations étaient en lice cette année. Un coup de pouce bienvenu pour le dirigeant   Alors que l’Éthiopie a réagi et a dit être « fière en tant que pays » de cette récompense prestigieuse, ce prix est un coup de pouce bienvenu pour le dirigeant de 43 ans qui fait face à une inquiétante flambée des violences intercommunautaires dans son pays, où des élections législatives sont censées avoir lieu en mai 2020.   Depuis son arrivée au pouvoir en avril 2018 après plusieurs années de protestations anti-gouvernementales, Abiy Ahmed a initié un rapprochement au pas de charge avec l’Érythrée, ancienne province éthiopienne. Salué comme visionnaire et réformateur, le jeune dirigeant, issu d’une famille pauvre, a ainsi insufflé un certain optimisme dans une région du globe où celui-ci est une denrée rare. Le prix Nobel À sa mort, le Suédois Alfred Nobel laisse un héritage de 31,5 millions de couronnes suédoises de l’époque, ce qui est estimé à 1,7 milliard de couronnes suédoises de 2013 (179 millions d’euros).Cette fortune vient de son invention : la dynamite. Dans son dernier testament, rédigé le 27 novembre 1895  au Cercle suédois et norvégien de Paris, 242, rue de Rivoli, dans des locaux où son bureau est toujours conservé, Alfred Nobel demande que soit créée une institution qui se chargera de récompenser chaque année des personnes qui auront rendu de grands services à l’humanité, permettant une amélioration ou un progrès considérable dans le domaine des savoirs et de la culture dans cinq disciplines différentes : paix ou diplomatie, littérature, chimie, physiologie ou médecine et physique. Au XXIe siècle, les prix sont décernés au courant du mois d’octobre de chaque année. La cérémonie de remise des prix a lieu le 10 décembre, jour de l’anniversaire de la mort d’Alfred Nobel. À partir de 1902, les prix furent remis des mains du roi de Suède, le 10 décembre de chaque année hormis le prix Nobel de la paix qui est remis par le roi de Norvège car, jusqu’en 1905, la Suède et la Norvège relevaient de la même Couronne ; c’est à compter de la séparation de ces deux nations en 1905 que cette répartition des prix Nobel entre les deux pays fut arrêtée. Les prix Nobel expliqués en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=gC4kYgZJIjs Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Apprendre le Norvégien - Une blonde en Norvège

Apprendre le norvégien

Apprendre le norvégien Cours de norvégien en ligne en français CONTENU DES FORMATIONS J’utilise des supports différents et je varie les styles d’exercices pour rendre les cours diversifiés et motivants En savoir plus Les conseils que je donne dans cet article m’ont permis d’atteindre un niveau B2 en un peu plus de 3 ans sans prendre aucun cours. Puis un niveau C1 au bout de 4 ans avec beaucoup de pratique et quelques cours en ligne.   C’est long mais ça marche ! Je ne commence les cours que maintenant pour aller plus vite et essayer d’atteindre un niveau C1 d’ici 1 an ou 2,  je vous dirai si j’y arrive ! Menu Comparatif de 3 écoles + Réductions La langue L’histoire L’apprentissage Le temps d’apprentissage Méthodes / Liens Conseils Apprendre le norvégien c’est long et c’est un budget alors pour pouvoir mieux choisir l’école qui vous correspond, j’en ai testé 3 et je vous donne mon avis :   Note.no de Karense mais aussi sa chaîne Youtube et son podcast – Vous avez -10% en utilisant le code : « blonde10 » 🇳🇴 Norsk for deg de Cecillia Lønn – Vous avez -30% en utilisant le code : « Une blonde en Norvège », toutes les modalités dans l’article. 🇳🇴 Speak Norsk –  Vous avez -5% en utilisant le code : « ANNE5 »     Plus d’une heure de conseil dans mon podcast : La langue L’alphabet norvégien compte 29 lettres, 3 voyelles de plus qu’en français : le « æ », « å » et « ø ». Il y a approximativement 300 000 mots en norvégien (270 000 en français et  500 000 en anglais).   Prononciation : le « æ », « å » et « ø ». https://www.youtube.com/watch?v=l23CjariO0Ahttps://www.youtube.com/watch?v=t20e9OOPv90 Les « o » se prononcent [o] devant deux consonnes et [u] ou [ou] devant une consonne, les « e » se prononcent [a], certains « y » se prononcent [ou] aussi. Quelques fois on ne prononce pas certaines consonnes en milieu ou fin de mot. Bref, quelques difficultés donc ! https://www.youtube.com/watch?v=HVcAD0aQWiM 3 langues officielles : Le bokmål, le nynorsk et le sami.   Le bokmål et le nynorsk sont des langues écrites utilisées officiellement par l’administration, les écoles, l’église, la radio et la télévision. On publie des livres, des revues et des journaux dans les deux langues. Les habitants décident, au niveau local, de la langue qui sera enseignée dans les écoles où ils envoient leurs enfants. Officiellement, la langue enseignée est appelée langue principale et l’autre, la langue secondaire. Les élèves lisent aussi des textes en langue secondaire et dans les lycées, ils doivent pouvoir l’écrire puisque les fonctionnaires doivent être capables de rédiger une réponse à une lettre dans la langue utilisée par le correspondant.   Langues sames : Plusieurs langues sames sont parlées et écrites partout en Norvège par les Saami.On estime la population sami à environ 100.000 personnes, dont 40.000 qui vivent en Norvège.Les langues sames sont composées de plusieurs dialectes qui ne sont pas compris par tous les Samis.L’État reconnaît ces langues comme officielles, et les norvégiens ont le droit d’avoir de l’enseignement en langue same partout dans le pays. L’histoire La Norvège a été en union avec le Danemark de 1380 à 1814. Les Norvégiens qui savaient écrire le faisaient donc en danois et progressivement, la langue écrite norvégienne a disparu. En 1814, c’est l’année où la Norvège s’est dotée d’une constitution et l’union avec le Danemark a pris fin.La Norvège a été rattachée à la Suède, mais le danois est resté la langue écrite. Dans beaucoup de villes, la langue parlée était assez proche du danois, alors que les gens qui vivaient à la campagne parlaient généralement différents dialectes norvégiens. Au 19ème siècle, beaucoup estimaient que la Norvège devait avoir sa propre langue écrite.Deux linguistes ont vraiment marqué l’évolution de la langue.   Ivar Aasen (1813-1896) a parcouru la Norvège pour écouter les différents dialectes. En empruntant un peu à chaque dialecte, il a créé la langue qu’on appelle aujourd’hui le nynorsk. Knut Knudsen (1812-1895) voulait, lui, rendre la langue écrite danoise plus norvégienne.   Elle a évolué en Norvège pour devenir ce qu’on appelle aujourd’hui le bokmål. Aujourd’hui, le bokmål et le nynorsk sont deux langues à part entière et tous les élèves norvégiens doivent apprendre à lire et à écrire les deux langues.Géographiquement, le bokmål est plus répandu dans le sud et dans l’est de la Norvège, alors qu’on rencontre plus le nynorsk dans les montagnes de l’ouest et dans le nord. Le norvégien est très similaire à d’autres langues scandinaves, particulièrement le suédois et le danois. Ces trois langues sont mutuellement compréhensibles.     La langue principale : Plus de 80 % des enfants norvégiens ont le bokmål comme langue principale, entre 16 et 17 % ont le nynorsk. Toutes les villes ont le bokmål comme langue principale, il en est de même pour les régions où la densité de population est assez élevée, comme autour du fjord d’Oslo et dans le bas pays de la région Østlandet. Le nynorsk domine dans les agglomérations le long des fjords de la côte ouest et les villages de montagne à l’intérieur du pays. Les règles concernant le choix de la langue enseignée et éventuellement son changement sont fixées par la loi. La répartition en pourcentage des langues dans les école s est demeurée relativement stable au cours des 15 où 20 dernières années, mais cela ne veut pas dire que la paix et l’harmonie règnent. Compte tenu du rapport de forces qui existe entre les deux lang-ues, ainsi que l’exprime le pourcentage cité, il est évident que le bokmål domine, ce qu’il a toujours fait. Les grands journaux, les revues et la littérature au quotidien sont dominés par le bokmål et puisque c’est la lang-ue enseignée dans les villes et la plu-part des zones industrielles, le bokmål domine aussi dans les affaires et la publicité.     Dialectes : Bien que le bokmål et le nynorsk soient les langues de l’écriture, la plupart parlent dans la vie de tous les jours un ou plusieurs dialectes qui peuvent différer grandement de ceux-ci.Un dialecte n’est pas simplement un accent mais comme un patois avec

Regarder la télévision française depuis la Norvège - Une blonde en Norvège

Regarder la télévision française en Norvège

Regarder la télévision française en Norvège Je partage régulièrement des infos concernant la diffusion à la télévision de programmes TV liés à la Norvège. Mais on me demande souvent comment regarder la télévision française en Norvège?     Streaming gratuit Plateforme de streaming francophone mondiale 100% gratuite, disponible partout, tout le temps. Accédez à un large choix de : films, séries, documentaires... Aussi avec l’application : TNT France Direct_Gratuit   Vous pouvez ensuite « caster » ou envoyer en « wi-fi direct » le programme sur votre téléviseur ! Personnellement j’utilise une clé Chromcast pour diffuser le contenu de ma tablette sur ma télé. Streaming Payant Une des solutions pour regarder vos séries et émissions françaises préférées quand vous le souhaitez, est de souscrire à une plateforme de streaming payante.     Astuce Netflix : Si vous ouvrez votre compte Netflix en Norvège, vous n’aurez que du norvégien et de l’anglais dans les options de langues pour les sous-titres et l’audio.Par contre si vous allez dans les options principales de votre compte et que vous changez la langue en français, vous aurez le français disponible pour l’audio et pour les sous-titres.     Les plus connues sont : Netflix France Molotov Amazon Prime Video OCS Hulu MyCanal SFR Play VOD La parabole Une parabole dirigée sur le satellite Astra, un décodeur TNT acheté en France et logiquement on capte toutes les chaines de la TNT. Le VPN Pour des raisons de droit de propriété intellectuelle, certains contenus et notamment les programmes et séries télévisés ne sont visionnables que dans certains pays. Impossible donc d’accéder aux contenus des plateformes payantes en dehors de l’Union européenne et aux replay des chaînes gratuites, depuis la plupart des pays européens et du reste du monde. La géolocalisation de votre adresse IP est responsable de cette situation. L’installation d’un VPN, Virtual Private Network en anglais, est donc la solution !   Comment ça marche ? Les VPN sont des logiciels qui vous permettent de tricher sur votre géolocalisation. Ils cachent en effet votre adresse IP réelle (qui permet de localiser votre lieu de connexion) et vous en fournissent une nouvelle, localisée en France. C’est cette adresse IP qui sera utilisée lors de votre connexion à Netflix France, par exemple. Vous pourrez donc accéder en toute tranquillité aux programmes télévisés français, non disponibles depuis l’étranger.   En pratique : installer et utiliser son VPN Choisissez votre VPN Téléchargez et installez l’application du VPN Choisissez un serveur localisé en France Validez la connexion à celui-ci en appuyant sur le bouton « Connecter » Vous pouvez maintenant regarder Netflix France ainsi que toutes les autres plateformes de streaming disposant de contenu français et les replays gratuits de vos chaînes préférées partout dans le monde   Comment choisir son VPN ? Pour bien choisir votre VPN, nous vous conseillons de vérifier au préalable : le choix des pays et serveurs proposés afin de vous assurer d’une bonne performance en terme de stabilité et de vitesse ; le niveau de sécurité du VPN, indispensable pour la protection de vos données et votre anonymat sur Internet ; la simplicité d’installation et d’utilisation ; le prix.   ATTENTION : vérifiez la compatibilité du VPN avec les plateformes de streaming En effet, les plateformes répertorient les adresses IP fournies par les VPN à leurs clients et n’hésitent pas, lorsqu’elles les détectent, à refuser l’accès à leurs contenus. Cela évolue régulièrement. Nous vous conseillons donc de faire quelques recherches préalables ou d’opter pour une période d’essai afin de tester les différents VPN, avant de souscrire à l’un d’entre eux.   TOP 3 des VPN payants qui fonctionnent avec Netflix et la plupart des plateformes payantes     Express VPN : 12,95$ (environ 11,75€) par mois >> Pour souscrire à Express VPN   CyberGost : 11,99€ par mois >> Pour souscrire à CyberGost   NordVPN : 10,50€ par mois >> Pour souscrire à NordVPN     À noter que ces prestataires offrent généralement des promotions intéressantes et une période d’essai de 30 jours. Tous proposent également des abonnements.   Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Donne-moi des ailes : l’histoire vraie qui a inspiré Nicolas Vanier

Donne-moi des ailes : l’histoire vraie qui a inspiré Nicolas Vanier Le pitch « Donne-moi des ailes » se passe en Camargue et en Norvège ! Christian, scientifique visionnaire, étudie les oies sauvages. Pour son fils, adolescent obnubilé par les jeux vidéos, l’idée de passer des vacances avec son père en pleine nature est un cauchemar. Pourtant, père et fils vont se rapprocher autour d’un projet fou : sauver une espèce en voie de disparition, grâce à l’ULM de Christian ! Commence alors un incroyable et périlleux voyage… Il y a d’abord eu un livre … et puis le film ! https://www.youtube.com/watch?v=3kqNRCm7qZg Le roman de Nicolas Vanier est inspiré de l’histoire de Christian Moullec qui a volé avec ses oies. Regardez ce reportage sur TF1 L’histoire Christian, un scientifique, a décidé de sauver les oies naines menacées de disparition en se lançant dans un projet fou. Celui d’apprendre un nouvel itinéraire aux oies naines grâce à son UHLM afin qu’elles évitent tous les dangers pour leur permettre de se reproduire et ainsi sauver l’espèce. Il élabore son plan, en secret, à la limite de la légalité. Son fils Thomas, qui vit en région parisienne, doit le rejoindre en Camargue pour les vacances. Ce qui ne l’enthousiasme pas beaucoup, ce dernier préférant les jeux vidéos à la nature. Mais très vite, Thomas va s’intéresser au projet de son père et va s’attacher aux oisons dès leurs naissances. C’est alors que père et fils retrouvent une complicité perdue depuis le divorce. Accompagné de son ami norvégien Bjorn, Christian va emmener Thomas dans un grand voyage de la Camargue jusqu’au nord de la Norvège. Mais ils sont loin d’imaginer les périls qui les attendent… Un tiers des oiseaux d’Europe ont déjà disparu Ce film aux images magnifiques a été soutenu par Allain Bougrain-Dubourg, le président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). « Le film a ceci d’extraordinaire qu’il invite à l’engagement. Au fond, c’est l’histoire d’un gamin qui ne va pas rester indifférent face à une espèce menacée, et qui se dit à sa manière : ‘Comment je peux agir ?‘ », raconte l’activiste et réalisateur de télévision. Au-delà du film, l’aventure se poursuit pour sauver ces oies. Toutes espèces confondues, un tiers des oiseaux ont déjà disparu du ciel européen. Une extinction qui se poursuit inexorablement. Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

La Reine des neiges 2 : Walt Disney s’inspire de la Norvège

La Reine des neiges 2 : Walt Disney s’inspire de la Norvège « La Reine des neiges 2 » est un long-métrage d’animation des studios Disney, réalisé par Chris Buck et Jennifer Lee, sorti en décembre 2019. Il s’agit de la suite du film La Reine des neiges, sorti en 2013. Le pitch Pourquoi Elsa est-elle née avec des pouvoirs magiques ? La jeune fille rêve de l’apprendre, mais la réponse met son royaume en danger. Avec l’aide d’Anna, Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprend un voyage aussi périlleux qu’extraordinaire. Dans La Reine des neiges, Elsa craignait que ses pouvoirs ne menacent le monde. Dans La Reine des neiges 2, elle espère qu’ils seront assez puissants pour le sauver… https://www.youtube.com/watch?v=XEWZw_5yIrs Lorsque Disney a créé  « La reine des neiges » en 2013, ils ont trouvé l‘inspiration pour les personnages et leur environnement en Norvège. Ils sont à nouveau venus en Norvège pour réaliser « La reine des neiges 2 ». Ils se seraient inspirés du village de Å aux Lofoten, de Tønsberg (là où j’habite) qui est la plus vieille ville de Norvège, de Undredal, un petit village le long du Sognefjord et de bien d’autres endroits.  Tournée de presse internationale La semaine dernière, des journalistes internationaux se sont rendus en Norvège pour découvrir les lieux qui ont inspiré la production.   Innovation Norway Tourism a organisé une tournée de presse internationale en collaboration avec Disney, Avinor, Northern Norway Tourism et Fjord Norway, ainsi que des sociétés de destinations locales à Bodø, Bergen et Balestrand.   Le thème principal de la tournée de presse était la Norvège, source d’inspiration pour « Frozen » et « Frozen II » (dont la première aura lieu le 25 décembre en Norvège). Disney a également effectué cette fois plusieurs voyages de recherche en Norvège pour recueillir des éléments du folklore, de la culture et de la nature norvégiens.   – Nous sommes ravis que Disney ait souhaité s’associer à nous pour cette tournée de presse et que Peter del Vecho ait souhaité participer à l’ensemble du programme. Cela en dit long sur ce que la Norvège peut offrir et sur les efforts de nos partenaires qui ont mis au point un programme de presse passionnant et de grande qualité, déclare Katrine Mosfjeld, responsable du marketing auprès des consommateurs du tourisme Innovation Norvège. Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Lofoten Masters : la compétition de surf la plus septentrional au monde

Lofoten Masters : La competition de surf la plus septentrional au monde Chaque année depuis 2007, y ont lieu les Lofoten Masters, la seule compétition de surf au monde située à l’extrême nord du globe (68,9° de latitude) Non seulement on peux faire du surf en Norvège mais en plus on y trouve la compétition la plus septentrional au monde : Lofoten Masters Les résultats de la compétition sont annoncés sur le site  Un petit coin de paradis très polaire caché au milieu de fjords majestueux et inondé des lumières vertes des aurores boréales : Unstad, situé dans l’archipel des îles Lofoten, est le spot atypique de surf, qui séduit de plus en plus les doux dingues de la glisse en milieu extrême.   La compétition est passée d’un rassemblement de surfeurs locaux à un événement international qui a retenu l’attention des médias du monde entier. Bien que la compétition soit devenue plus formelle, les organisateurs se concentrent sur la création d’un événement où tout le monde, quelle que soit sa nationalité, son sexe ou son expérience de surf, se sentira bien accueilli et pris en charge.   Ils souhaitent que les participants rentrent chez eux avec le désir de revenir l’année prochaine. Film : Under An Arctic Sky  « Under An Arctic Sky » (disponible sur Netflix) est un documentaire sur six surfeurs qui voyagent dans les coins les plus reculés de l’Islande au milieu de l’hiver à la recherche du spot de surf parfait. Ils navigunt le long des côtes gelées de l’Islande alors que la pire tempête de ces vingt-cinq ans est sur le point d’arriver. La tempête souffle, ferme le pays et fait de la recherche de vagues une menace pour leur vie. Malgré l’obscurité constante et les mers orageuses, le groupe poursuit sa recherche des vagues parfaites et tente de marquer l’histoire en surfant sous les aurores boréales. https://www.youtube.com/watch?v=oLYyftv3wWM&t=1s Lire les autres articles  Regardez les vidéos Suivez moi sur Facebook Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Lire les autres articles 

Regardez les vidéos

Suivez moi sur Facebook

Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Une blonde en Norvège
Wishlist 0
Continue Shopping