Un remède contre le cancer du sein dans les fonds marins du Svalbard

Remède cancer du sein - Une blonde en Norvège

Des chercheurs Norvégiens de l’UiT ont trouvé des animaux qui contenaient une molécule sensationnelle capable de tuer le type le plus agressif de cellules cancéreuses du sein.

 
La découverte dont elle parle est une petite molécule, trouvée sur le fond marin au large de Bjørnøya au sud de Svalbard en 2011.
Remède cancer du sein - Une blonde en Norvège

« Nous avons réalisé très tôt que cela pourrait être une découverte révolutionnaire, certaines de ces lignées cellulaires n’étaient pas du tout affectées, tandis que d’autres étaient très affectées, même à de faibles concentrations »

Kine Østnes Hansen

professeure agrégée à l'École norvégienne des pêches de l'Université arctique de l'UiT de Norvège.

La molécule faisait partie d’un soi-disant hydroïde. Il s’agit d’une collection de cellules uniques, qui se sont réunies sous forme de plante et sont collées sur le fond marin.
Afin de découvrir quelles substances se trouvaient dans l’hydroïde, ils ont testé plusieurs lignées cellulaires différentes.
Remède cancer du sein - Une blonde en Norvège

 » Certaines de ces lignées cellulaires n’ont pas été complètement affectées, tandis que d’autres ont été très affectées, même à de faibles concentrations »

Kine Østnes Hansen

professeure agrégée à l'École norvégienne des pêches de l'Université arctique de l'UiT de Norvège.

Le cancer du sein est le cancer le plus courant chez les femmes. En 2018, plus de 3500 femmes norvégiennes ont été touchées par le cancer du sein. Dans environ 15% des cas, on parle de cancer du sein triple négatif. La forme la plus agressive de cancer du sein, qui est extrêmement difficile à traiter.
Certains types de cancer du sein ont des propriétés spéciales, ce qui facilite également leur traitement. Un exemple est un type de cancer du sein qui utilise des œstrogènes pour se développer de façon incontrôlée.
 
La molécule qu’ils ont trouvée agit comme un frein à la division cellulaire des cellules cancéreuses du sein triple négatives.
Remède cancer du sein - Une blonde en Norvège
Remède cancer du sein - Une blonde en Norvège

« Si nous arrivons à transformer cette molécule en médicament, ce sera une toute nouvelle alternative de traitement pour un groupe de patients cancéreux qui ont aujourd’hui des options de traitement limitées et et donc un pronostic moins favorable que pour les patientes atteintes d’autres types de cancer du sein. Je crois fermement que la molécule que nous avons trouvée peut devenir un médicament un jour »

Kine Østnes Hansen

professeure agrégée à l'École norvégienne des pêches de l'Université arctique de l'UiT de Norvège.

Les chercheurs de l’UiT travaillent dur pour voir s’il est possible de fabriquer des médicaments à partir de la molécule qu’ils ont trouvée.
Les substances n’ont pas encore été testées dans les études animales, il reste donc beaucoup de travail à faire pour déterminer si elles conviennent à un usage humain.
Remède cancer du sein - Une blonde en Norvège

Source : NRK

Lire les autres articles 

Regardez les vidéos

Suivez moi sur Facebook

Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Partagez / Share :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Une blonde en Norvège
vues : 311