Les rennes envahissent les tunnels à cause des fortes chaleurs

Rennes dans les tunnels - Une blonde en Norvège

« Les animaux se retirent vers des endroits un peu plus frais », a expliqué un responsable de l’agence gouvernementale norvégienne chargée des routes.

 

Vigilance sur la route

Conséquence des fortes chaleurs dans le Grand Nord, les  rennes sont de plus en plus nombreux à se réfugier dans les tunnels en quête d’un peu de fraîcheur. « Il fait très chaud depuis des semaines dans le nord de la Norvège. Les animaux se retirent vers des endroits un peu plus frais », a expliqué  un responsable de l’agence gouvernementale norvégienne chargée des routes.

« Tant les rennes que les moutons trouvent refuge dans les tunnels et les parties ombragées pour se rafraîchir », a-t-il souligné. Si le phénomène n’est pas nouveau, il est particulièrement d’actualité cette année en raison de l’envolée du mercure.

Rennes dans les tunnels - Une blonde en Norvège

Douze nuits « tropicales » dans le Grand Nord

Des records saisonniers ont été enregistrés dans les régions les plus septentrionales du pays par l’institut météorologique norvégien : une température de 31,2°C a été relevée dans le comté de Finnmark, haut lieu de l’élevage de rennes, situé bien au-dessus du cercle polaire arctique.

La région est si chaude qu’elle a connu depuis le début de l’année 12 nuits dites « tropicales », c’est-à-dire avec des températures nocturnes supérieures à 20°C, selon l’institut météorologique.

Si aucun accident grave impliquant des animaux n’a pour le moment été signalé, Statens Vegvesen, qui qualifie la situation de « défi », a néanmoins multiplié les messages pour sensibiliser les automobilistes.

Lire les autres articles 

Regardez les vidéos

Suivez moi sur Facebook

Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Une blonde en Norvège
vues : 531