Encore un glissement de terrain vers Alta

L’instabilité près d’Alta continue, alors qu’un deuxième glissement de terrain détruit une route.

 

La zone est bouclée en attendant une enquête.
La police locale a déclaré que le glissement de terrain était «significatif». Il est estimé à 30-40 mètres de haut et environ 50 mètres de diamètre.

 

Il n’y avait pas de circulation sur la route, l’ancienne E6, car elle est fermée depuis le glissement de terrain de mercredi. Cependant, la police a confirmé qu’aucune maison, bâtiment ou personne n’était impliquée dans ce dernier glissement de terrain.

 

Néanmoins, les images inquiéteront ceux qui vivent à proximité ou dans d’autres zones vulnérables du nord de la Norvège.

Glissement de terrain Alta - Une blonde en Norvège
Personne n’a vu l’incident

En raison de la fermeture de la route, on ne sait pas exactement quand le glissement s’est produit. Anders Bjordal, ingénieur principal à la Direction norvégienne des ressources en eau et de l’énergie (NVE) a pris ces images surprenantes avec un drone.

«Vous ne pouvez pas voir ce glissement de terrain de n’importe où sans drone. Vendredi matin, un garde de sécurité a entendu un accident et vu de grosses vagues dans la mer », a déclaré Bjordal à NRK. Il y avait deux gardes présents dans la zone depuis le premier glissement de terrain pour empêcher quiconque d’entrer dans la zone de danger.
Glissement de terrain Alta - Une blonde en Norvège
 

Les images et vidéos choquantes du glissement de terrain de mercredi dans le nord de la Norvège ont fait la une des journaux du monde entier. Huit maisons ont été emportées dans la mer par le puissant glissement de terrain de 650 mètres de large, à quelques kilomètres à l’ouest d’Alta. Heureusement, personne n’a été tué ou blessé.

 
Début de l’enquête


Dès dimanche soir, plusieurs professionnels commenceront à sonder la région. Ils visent à découvrir la cause du glissement de terrain majeur de mercredi et à estimer quand il sera sans danger pour les gens d’entrer à nouveau dans la région.

Les travaux ne peuvent commencer que dimanche car la zone doit d’abord être dégagée. Pendant le week-end, des efforts sont toujours déployés pour retirer les débris de l’Altafjord, ce qui pourrait mettre en danger la navigation. Les efforts sont compliqués par le fait que la zone terrestre est fermée, donc le seul accès est par la mer.

«Il y aura un géotechnicien et un appareil de forage là-bas dimanche soir. Lundi matin, nous commençons à planifier et à forer pour enquêter sur la région. Ensuite, nous préciserons si cette instabilité peut s’étendre encore plus haut dans la montagne », a déclaré Bjordal.

Lire les autres articles 

Regardez les vidéos

Suivez moi sur Facebook

Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Partagez / Share :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Une blonde en Norvège
vues : 500