Biblo Tøyen : une bibliothèque interdite aux adultes

Bibli Tøyen - Une blonde en Norvège

 

Le message est clair dès l’entrée : Limite pour les adultes (Voksengrense) et les chaussures (Skogrense) !

 

 

Car oui, en Norvège on se déchausse lorsque l’on entre chez quelqu’un même si c’est pour 5 minutes.

 

Pas dans les lieux publiques en général mais là l’idée et de rendre l’endroit cosy et « comme à la maison »
Bibli Tøyen - Une blonde en Norvège

Un lieu réservé aux 10-15 ans

Silje Bjerke - Une blonde en Norvège

Les adultes ne passent pas la ligne !
C’est leur espace à eux, et on voulait que ce lieu dépasse la simple bibliothèque. Que ce soit un vrai lieu de rencontre 

Silje Bjerke

Directrice de la bibliothèque

A Oslo, dans le quartier de Tøyen, cette bibliothèque est interdite aux adultes !
Elle est réservée aux 10 -15 ans.
Jusqu’à présent le musée Munch se trouvait à Tøyen mais il va être déplacé cette année dans le tout nouveau et plus grand musée au monde dédié à un seul artiste : le bâtiment « Lambda  » dans le quartier de Bjørvika prés de l’opéra.
Edvard Munch et son « Cri », c’est un peu le trésor national !
 
Hilde Olea Simonsen - Une blonde en Norvège

 En déplaçant le musée dans un autre quartier, Toyen a perdu l’une des grandes institutions norvégiennes. Pour compenser ce sentiment de perte, la municipalité a alloué des ressources supplémentaires 

Hilde Olea Simonsen

Responsable des ressources au département des infrastructures de la Ville d’Oslo

Après l’école qui termine tôt (entre 13h00 et 14h00) par rapport aux standards en France, en début d’après-midi, beaucoup d’enfants du coin ne savent pas où aller.

 

« Un tiers des enfants vivent sous le seuil de pauvreté établi par la ville, ils vivent dans des petits appartements. Ils ne peuvent donc pas recevoir leurs copains ».
 
En 2016, un vidéo-club abandonné est transformé en bibliothèque, mais pas n’importe laquelle, « une bibliothèque pour les humains, pas pour les livres », Biblø Toyen. L’architecte Aat Vos, explique la maîtresse des lieux, souhaitait en faire « un tiers-lieu pour les enfants, où ce n’est ni l’école, ni chez toi, mais où tu te sens comme à la maison, bienvenu. C’est comme un café de village, mais pour enfants ». 
Là, les enfants peuvent cuisiner, monter des spectacles, regarder des films, faire de la programmation, des jeux vidéo, fabriquer des objets avec des outils plus ou moins sophistiqués – dans un coin, derrière un camion se cache une imprimante 3D. Et aussi, bien sûr, lire. « On a le même objectif que les autres bibliothèques, à savoir, transmettre culture et connaissance. Mais pour ça, il faut que les enfants aient envie de venir ». 
Bibli Tøyen - Une blonde en Norvège
Au moment de l’aménagement du lieu, les enfants du coin ont été consultés, et ce qui ressortait était l’envie d’un lieu « safe, où ils se sentent à l’aise ». Une psychologue de l’intérieur a travaillé sur le lieu, « on a appris que par exemple, c’est tout bête, mais les enfants aiment s’asseoir dans des petits espaces ». Et effectivement, l’endroit regorge de coins pensés pour susciter confidences et débats – des cabines de téléski, un camion dans lequel la cabine pour conducteur surélevée est l’endroit idéal pour se réfugier. Au fond, un coin avec des hublots est tapissé de velours bleu ; Jules Verne n’aurait pas renié cet espace propice à la rêverie, et aussi à la littérature.
Bibli Tøyen - Une blonde en Norvège
« Parfois on voit 6 gamins dans un tout petit box, et l’autre d’à côté vide. Ils aiment s’asseoir proches les uns des autres », s’étonne Silje Bjirke. « En ce moment, on a un projet autour de l’Égypte antique, d’où le squelette de pyramide au milieu : l’espace bouge en permanence ». Un lieu de vie qui marche : 150 enfants viennent chaque jour. 
En 2017, Biblø Toyen a reçu le prix de la bibliothèque de l’année. En Norvège, les bibliothèques sont une affaire sérieuse. La ville d’Oslo a également décerné au lieu  le prix de la santé publique. « Nous pensons qu’une part de la réponse à la crise climatique se loge dans les villes, comment on les construit et comment on y vit, étaye Hilde Olea Simonsen de la municipalité d’Oslo. Une ville durable (dont Oslo est l’une des championnes avec son budget climat, ndlr) passe aussi par la qualité de vie de ses habitants ». Et celle des générations futures. 
Bibli Tøyen - Une blonde en Norvège
Bibli Tøyen - Une blonde en Norvège

Lire les autres articles 

Regardez les vidéos

Suivez moi sur Facebook

Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Partagez / Share :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Une blonde en Norvège
vues : 825