La plus grande ville de pain d’épices au monde

 Pepperkakebyen à Bergen

Tous les ans depuis 1991, les citoyens de Bergen confectionnent la plus grande ville en pain d’épices au monde.

De nombreux enfants, des entreprises locales et des volontaires participent à la construction de petites maisons, d’édifices locaux, de trains, de voitures, de bateaux ou encore de bâtiments phares internationaux.
Vous pouvez trouver également un stade de football, un hôpital, un poste de police, une place de la ville, un chemin de fer et des gens en pain d’épices comme ce personnage de Shrek.
Cette ville n’est pas unique en Norvège puisque les villes de Finnsnes, Stavanger, Hammerfest et Hamar en font également.

 

 

La ville en pain d’épice s’appelle : Pepperkakebyen (« Byen »La ville « pepperkake » pain d’épices)
Les Norvégien raffolent des pepperkake mais ce sont plutôt des biscuits aux épices que du pain d’épices.
Coulisses de la ville construite en 2012 :

L’origine du pain d’épices

Déjà du temps des anciens égyptiens l’on consommait un pain au miel, puis le grec Aristophane fait mention du « melitounta » à base de farine de sésame et enduit de miel tandis que « Athénée » vente le « melilates » fabriqué à Rhodes.

la plus grande ville de pain d'épices au monde - Une blonde en Norvège
Les Grecs fabriquaient une pâtisserie à base de farine et de miel qui était ensuite cuite au four.
De même les Romains connaissaient un genre de pain d’épices qu’ils appelaient « ìpanis nauticusî » ou biscuit de mer qui était frit et recouvert de miel.
Le pain d’épices tel que nous le connaissons serait d’origine chinoise et aurait porté le nom « mi-kongî » (pain au miel).
Il était réalisé à base de farine de froment et de miel, parfumé de plantes aromatiques et cuit au four.
 
Au XIIIe siècle les Arabes le découvrirent en Chine et les Occidentaux en Terre Sainte, lors des croisades.
Au XVIIe siècle à Nuremberg le pain d’épices était déjà une véritable tradition que l’on trouvait au moment de Noël au Christkindmarkt (marché de Noël).
Au XVIIIe siècle la ville de Reims était réputée pour son pain d’épices grâce aux miels champenois et au savoir-faire inimitable des fabricants.
Les Rémois ont d’ailleurs été baptisés les « mangeurs de pain d’épices ».
À Dijon le premier pain d’épices cité comme tel apparaîssait en 1711.
la plus grande ville de pain d'épices au monde - Une blonde en Norvège
la plus grande ville de pain d'épices au monde - Une blonde en Norvège

Les Norvégiens adorent fabriquer des maisons en pain d’épices à la période de Noël.

 

Lire les autres articles 

Regardez les vidéos

Suivez moi sur Facebook

Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Une blonde en Norvège
vues : 240