Découverte rarissime d'un immense œuf de calmar géant

Découverte rarissime d'un immense œuf de calamar géant - Une blonde en Norvège

Une équipe de plongeurs a fait une rare découverte au large de la Norvège : elle a pu filmer un énorme sac transparent contenant des centaines de milliers d’œufs de calmar abandonnés et dérivant a près de 20 mètres sous la surface.

Une énorme poche gélatineuse

Ces superbes images sous-marines ont été filmées par Ronald Raasch alors qu’il plongeait avec deux autres membres de l’équipe du navire de recherche REV Ocean dans les eaux froides au large de Ørstafjorden, en Norvège. Le 5 octobre 2019, l’équipe de plongeurs retournait vers la rive après avoir visité une épave de navire datant de la Seconde Guerre mondiale située à environ 200 mètres de la côte. C’est à ce moment qu’ils ont aperçu l’étrange poche. Elle flottait à 17 mètres sous la surface de l’eau et à 15 mètres au-dessus du fond de l’océan. Les trois plongeurs n’ont pas tardé à identifier cette poche gélatineuse.
 
REV Ocean n’a cependant pas précisé de quelle espèce il s’agissait exactement. Contactés par Sciences et Avenir à ce sujet, les membres d’équipage n’ont pour le moment pas donné de réponse. Mais comme l’explique le média spécialisé Science Alert, dans ces eaux se trouvent les espèces Todarodes sagittatus et Gonatus fabricii. Il est difficile cependant de dire si cette poche provient de l’une ou l’autre ou encore d’une espèce de passage. Le mystère reste donc entier, ce qui ne gâche en rien la beauté de ces images. Bien au contraire !

 

les œufs se développent à l’interieur de cette masse de mucus. Au contact de l’eau, la poche se dilate et forme une masse pouvant atteindre plusieurs mètres de diamètre et contenir jusqu’à 43 000 œufs.
Cette poche géante fait office d’incubateur, protégeant les œufs des bactéries et des prédateurs rôdant autour.

Un phénomène rare mais pas inédit

Même si le phénomène reste rare, ce n’est pas la première fois que des œufs de calmar sont observés. Comme le relatait Sciences et Avenir en 2015, au large de Fethiye (Turquie) des plongeurs avaient rencontré à 22 mètres sous la surface une masse gélatineuse aux dimensions colossales, approchant la taille d’une voiture. Michael Vecchione, un chercheur en zoologie et spécialiste des invertébrés au Smithsonian Museum of Natural History (Etats-Unis) avait expliqué qu’il pouvait s’agir de la progéniture de l’encornet volant (Ommastrephes bartramii), un céphalopode qui peut facilement atteindre une taille d’1,50 mètre !

Lire les autres articles 

Regardez les vidéos

Suivez moi sur Facebook

Retrouvez le podcast gratuitement sur iTunes

Une blonde en Norvège
vues : 399